1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Impôts : Alain Juppé veut supprimer l'ISF
1 min de lecture

Impôts : Alain Juppé veut supprimer l'ISF

L'ancien Premier ministre s'est déclaré contre l'impôt sur la fortune, qui "dissuade évidemment ceux qui ont de l'argent d'investir".

Alain Juppé, le 22 mars 2015, à Bordeaux.
Alain Juppé, le 22 mars 2015, à Bordeaux.
Crédit : JEAN PIERRE MULLER / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alain Juppé ne veut plus de l'impôt de solidarité sur la fortune. Le maire de Bordeaux a critiqué "le millefeuille fiscal extraordinaire" en France. Les dividendes, en incluant les cotisations sociales, sont taxés "à plus de 60%, les plus-value idem (...) et, cerise sur le gâteau, (il y a) l'ISF, qui dissuade évidemment ceux qui ont de l'argent d'investir".

Juppé a changé d'avis

"J'ai bien réfléchi (...) Je l'ai supprimé en 1986 et j'ai commis l'erreur de l'alourdir en 1995" après que la gauche l'eut rétabli. "Aujourd'hui, je pense qu'il faut le supprimer" pour "inciter l'argent à rester en France et à s'investir dans les entreprises françaises", a déclaré le candidat à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017.

Alain Juppé a prôné des "réformes structurelles" pour "retrouver le chemin de la croissance", en donnant "de l'air, de l’oxygène" aux entreprises. Il faut "leur donner la possibilité de négocier le temps de travail dans l'entreprise (...), agir sur le code du travail", et "décaler l'âge de la retraite jusqu'à 65 ans".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/