2 min de lecture Solidarité

Aides sociales : quand une députée LaREM fait la leçon à Édouard Philippe

Edouard Philippe a ouvert, vendredi 15 février, la porte à une réflexion sur d'éventuelles "contreparties" aux bénéficiaires d'allocations, ce qui a vivement fait réagir une députée LaREM.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy
>
"Contreparties" aux aides sociales : quand une députée LREM fait la leçon à Édouard Philippe Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Salomé De Vera

L’affaire peut sembler anodine, mais de l’aveu même d’un député LREM elle ne l’est pas, dans une période où la majorité bruisse de rumeurs et de "spéculations sur ce que sera la sortie du débat et un éventuel changement de Premier ministre". Petit rappel des faits : vendredi matin le Premier ministre Edouard Philippe a mis sur la table, au cours d’un débat, une vieille idée de droite qui consiste à demander des "contreparties" aux Français qui perçoivent des aides sociales. Il l’a reconnu lui-même, le sujet est "explosif", et l’a néanmoins laissé entendre clairement : "compte-tenu" de la "situation (des) finances publiques", il n’y serait pas opposé.
 
Il n’en fallait pas plus pour faire dresser les poils d’une partie du groupe majoritaire à l’Assemblée… Sauf qu’à la place de l’habituelle rafale de tweets ou autres commentaires de la poignée de députés issus du parti socialiste qui en ont pris l’habitude, c’est une députée LaREM de l’Ain, Olga Givernet, qui s’est cette fois fendue d’un communiqué très officiel pour dire tout le mal qu’elle pensait de la prise de position du chef du gouvernement…  tout simplement !

"Il est dommage que le PM se serve (du débat) pour exprimer des idées qui lui sont propres et qui n’engagent en aucun cas la majorité" écrivait-elle, parlant encore de "maladresse" d’Edouard Philippe, sans susciter la moindre condamnation publique des cadres du mouvement… Et rebelote ce weekend, dans une interview au Figaro, où elle en rajoute une couche : "Le risque est de créer une polémique, qui plus est la veille d'un nouveau samedi de mobilisation des "gilets jaunes", rendant secondaires d'autres sujets qui préoccupent pourtant les Français.

"Un rappel au collectif"

 À Matignon ce weekend on pestait tout bas évidemment : "si elle participait aux réunions de groupe peut-être aurait-elle compris que l’enjeu est de faire vivre le débat, c’est révélateur de l’attitude de ces petits députés qui ont un melon qui ne passe pas sous l’Arc de triomphe" soufflait un ami du Premier ministre. On ajoutait au passage que le sujet revenait souvent dans les débats locaux. 

À lire aussi
Emmanuel Macron avait dévoilé son plan pauvreté jeudi 13 septembre 2018 à Paris gouvernement
Le chantier du Revenu Universel d’Activité va être lancé cette semaine

Les cadres de la majorité à l’Assemblée en revanche ne sont pas offusqués, loin de là, et c’est peut-être là le plus surprenant. "C’est la réaction assez naturelle d’une députée qui préfère le macronisme au juppéisme" a confié l’un d’entre eux, non seulement pas choqué mais clairement remonté contre Edouard Philippe : "c’est un rappel au collectif, le Premier ministre qui est censé être le chef de la majorité n’appartient pas au mouvement majoritaire et s’en revendique". Même son de cloche du côté des députés issus de la gauche du mouvement : "c’est symptomatique d’un ras le bol d’une majorité de députés que l’on n’a pas l’habitude d’entendre et qui en ont assez de voir certains plus à droite ouvrir des fronts" défendait encore l’un des contempteurs du Premier ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Solidarité Finances La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796973246
Aides sociales : quand une députée LaREM fait la leçon à Édouard Philippe
Aides sociales : quand une députée LaREM fait la leçon à Édouard Philippe
Edouard Philippe a ouvert, vendredi 15 février, la porte à une réflexion sur d'éventuelles "contreparties" aux bénéficiaires d'allocations, ce qui a vivement fait réagir une députée LaREM.
https://www.rtl.fr/actu/politique/aides-sociales-quand-une-deputee-larem-fait-la-lecon-a-edouard-philippe-7796973246
2019-02-18 07:55:10
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0-pDsAUygNTSTH4Zsfx5Nw/330v220-2/online/image/2019/0213/7796532592_edouard-philippe-a-matignon-le-14-decembre-2018.jpg