1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Bygmalion : Pierre Lellouche entendu comme témoin lundi
1 min de lecture

Affaire Bygmalion : Pierre Lellouche entendu comme témoin lundi

Le député UMP Pierre Lellouche sera entendu comme témoin lundi 26 mai dans le cadre de l'affaire des surfacturations de Bygmalion.

Pierre Lellouche, le 15 mai 2013, à l'Assemblée Nationale. (archives)
Pierre Lellouche, le 15 mai 2013, à l'Assemblée Nationale. (archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le député UMP Pierre Lellouche a annoncé dans la nuit de mardi 20 à mercredi 21 mai qu'il serait entendu lundi 26 mai comme témoin dans l'affaire Bygmalion, confirmant une information du Point. Sur son site, Le Point annonce que Pierre Lellouche est convoqué aux côtés de deux autres députés du parti, Arnaud Robinet et Dominique Dord, par ailleurs ancien trésorier de l'UMP.

Le 15 mai dernier, Pierre Lellouche s'était publiquement indigné du fait que son nom soit associé à l'animation d'une "conférence sur l'accès au crédit" organisée le 30 mai 2012, facturée 299.000 euros par une filiale de Bygmalion à l'UMP, à laquelle il affirme n'avoir pas participé.

Lellouche s'exprimera après le scrutin européen

Selon le site du Point, la même mésaventure est arrivée à Arnaud Robinet, le nouveau maire de Reims, qui n'a aucun souvenir de sa participation à une convention de mars 2012 sur "la réforme des retraites et sauvegarde du régime par répartition". Dominique Dord avait lui démissionné avec fracas de la trésorerie du parti pendant la bataille pour la présidence du parti en novembre 2012.

"Pour des raisons qui tiennent à l'enjeu de cette élection (européenne du 25 mai, ndlr), et à l'unité de ma famille politique, je ne ferai donc pas de commentaire jusqu'à lundi", écrit Pierre Lellouche, qui ajoute qu'il aura "l'occasion de (s)'exprimer sur toute cette affaire au lendemain des élections européennes et de (son) audition".

Le président de l'UMP Jean-François Copé a lui aussi promis de "dire exactement ce qu'il en est" sur cette affaire après les élections européennes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/