1 min de lecture Turquie

Accident dans une mine en Turquie : une manifestation contre le gouvernement réprimée

20.000 manifestants ont dénoncé à Izmir, dans l'ouest de la Turquie, la négligence du gouvernement turc, après un grave accident minier.

Des manifestants à Istanbul le 14 mai 2014.
Des manifestants à Istanbul le 14 mai 2014.
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La police turque a tiré jeudi des gaz lacrymogènes pour disperser une foule de 20.000 manifestants qui dénonçaient à Izmir (ouest) la négligence du gouvernement islamo-conservateur dans un grave accident minier, a rapporté l'agence de presse Dogan. 

Kani Beko, le président d'un des principaux syndicat d'ouvriers du pays DISK (Confédération des syndicats révolutionnaires de Turquie) a été hospitalisé après la violente charge policière, précise l'agence.

Erdogan rejette toute responsabilité

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées jeudi en fin de matinée à Istanbul et Ankara à l'appel des syndicats. Quatre d'entre eux avaient décrété une journée de grève à travers le pays en hommage aux mineurs tués dans le drame dans la mine de charbon de Soma, située à une centaine de km au nord-est d'Izmir.

Le Premier ministre islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a rejeté toute responsabilité de son gouvernement dans cette catastrophe industrielle, mais l'opposition et certains syndicats mettent en cause sa négligence et son indifférence envers les travailleurs en général.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie International Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants