1 min de lecture UMP

51 députés de droite refusent d'être traités "comme des bouseux"

Des élus regrettent que "les élites et les corps intermédiaires du pays se soucient comme d'une guigne de la ruralité", dans une tribune publiée dans "Le Figaro".

Pierre Morel-A-L'Huissier à l'Assemblée nationale
Pierre Morel-A-L'Huissier à l'Assemblée nationale Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

Quand les députés de droite prennent la plume pour les territoires ruraux, ils n'y vont pas par quatre chemins. Dans une tribune publiée dans Le Figaro, 51 élus de droite demandent que l'on  "cesse de traiter la campagne des ruraux comme des 'bouseux' irrécupérables dans la marche du progrès économique et social".

"Les élites et les corps intermédiaires du pays se soucient comme d'une guigne de la ruralité", regrettent avec franchise ces parlementaires UMP et UDI, dont notamment Dominique Bussereau, Hervé Gaymard, Marc Le Fur, Sébastien Huyghe ou encore Patrick Ollier. 

Ils dénoncent la situation d'une campagne "laissée à l'abandon" : "paupérisation, transports raréfiés, services publics amoindris, connectivité réduite ou inexistante". Cette tribune est "plus un coup de gueule", a expliqué à l'Express son initiateur, le député de Lozère, Pierre Morel-à-L'Huissier. Pour l'instant il n'y a pas de projet de création d'un groupe à l'UMP pour défendre les campagnes.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Société Droite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants