1 min de lecture États-Unis

Les chutes du Niagara prises dans la glace

LE SON DE L'IMAGE - À la frontière entre les États-Unis et le Canada, les températures ont atteint les -40 degrés, mercredi 3 janvier.

Les chutes du Niagara gelées (illustration)
Les chutes du Niagara gelées (illustration) Crédit : Geoff Robins / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Direction la frontière entre les États Unis et le Canada. Avis de grand froid. Un grand froid auquel n'ont pas résisté les fameuses chutes du Niagara. Les trois cascades du site prises dans la glace. Décors féeriques et magistraux.

Nous sommes le 3 janvier. Le thermomètre affiche moins 40 degrés Celsius. Ce qui n'a pas empêché de nombreux touristes d'affronter le froid polaire pour assister à ce spectacle. Sur l'image prise par le photographe Aaron Lynett de l'agence de presse Reuters, on distingue au premier plan la roche entièrement recouverte de formes glacées. Stalactites blanches. Mystérieusement sculptées. On dirait des bâtons de sucre.

Mais au second plan, l'eau se déverse toujours. Puissante, assourdissante. La glace ne résiste pas au débit de près de 3.000 tonnes d'eau déversées chaque seconde. De la brume s'échappe du courant. La seule fois où les chutes se sont arrêtées et le silence revenu, c'était en 1848 à cause d'un barrage de glace.

Un lien avec le changement climatique ?

Ces températures polaires qui frappent l'Amérique du Nord ont-elles un lien avec le changement climatique ? Cette vague de froid serait surtout cyclique, selon le climatologue, Jean Jouzel. Pour certains scientifiques toutefois, les différences de températures observées entre les latitudes hautes et basses pourraient multiplier les zones de froid. Car si les chutes du Niagara gelées ne sont pas un bon exemple, les changements climatiques sont bien réels.

À lire aussi
États-Unis
États-Unis : Joe Biden lance sa révolution verte à coup de décrets

Le réchauffement de la planète peut intensifier les tempêtes comme Carmen ou Eleanor ici en France. En tout cas, cela ne va pas s'arranger sur la cote est des États-Unis. Une nouvelle chute brutale des températures a déjà commencé à cause d'une masse d'air glaciale venue du nord.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Météo Neige
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants