2 min de lecture Météo

Canicule : comment aider les personnes les plus vulnérables

Face à ce pic de chaleur exceptionnel, les autorités appellent à la plus grande prudence, et préconisent de faire preuve de solidarité avec son entourage.

Une aide (illustration)
Une aide (illustration) Crédit : Thierry Zoccolan / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Alors que la chaleur bat des records ce vendredi 28 juin, c'est le moment de se serrer les coudes et d'être vigilant avec les plus vulnérables d'entre nous. La ministre de la Santé Agnès Buzyn l'a rappelé à Nîmes : "Tout le monde est à risque en période de canicule".

Et certains le sont tout particulièrement : les personnes âgées, les patients atteints de maladies chroniques (diabète, insuffisance rénale ou cardiaque, ...) ou sous certains médicaments. Alors, comment se montrer prévenant et éviter d'éventuels coups de chaud dans son entourage ?

Avec des températures approchant parfois les 45 degrés, il est important de s'inquiéter de ceux qui vivent autour de soi. Le ministère de la Solidarité recommande ainsi quelques gestes simples sur son site. Déjà, il est important de ne pas rester isolé dans ces conditions extrêmes. Contactez vos voisins et vos amis qui pourraient se trouver seuls et assurez-vous qu'ils ont de quoi se rafraîchir. 

Quels sont les signes d'alerte ?

Autre réflexe, aidez vos proches, "surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps" précise le ministère, en leur rendant des services, leur apporter de l'eau par précaution. "Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur", précise encore le ministère.

À lire aussi
Une femme avec son parapluie emporté par le vent (image d'illustration) orages
Météo France place 6 départements et l'Andorre en vigilance orange

Il est également important de connaître les signes avant-coureurs d'un coup de chaud qui doivent déclencher l’alerte, et dès lors, les gestes à faire. En cas de crampes, de fatigue ou de faiblesse, de maux de têtes, de nausées, certains réflexes sont en effet à adopter.

Par exemple, la déshydratation peut se manifester de différentes manières : bouffée de sueur en buvant un verre d'eau, pas d'urine depuis environ cinq heures,... Auquel cas, il est primordial de boire immédiatement et d’augmenter les boissons.

Le ministère propose ainsi une liste exhaustive des situations et des actions à mettre en place le cas échéant.  Un numéro de téléphone est également mis à disposition : le 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Canicule Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants