1 min de lecture Chambéry

Chambéry : cinq décès suspects avec un nouveau cas en décembre 2012

La ministre de la Santé a révélé vendredi 24 janvier un cinquième décès suspect de nourrisson.

La maternité de Chambéry, le 4 janvier 2014.
La maternité de Chambéry, le 4 janvier 2014. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La ministre de la Santé a annoncé vendredi qu'un cinquième cas de décès suspect de bébé nourri par poche de nutrition Marette, remontant à décembre 2012, avait été repéré à l'hôpital de Chambéry.
  
Ce nouveau cas porte à cinq le nombre total de décès suspects de bébés à l'hôpital de Chambéry, après ceux déjà connus de Chloé, Théo et Milie en décembre 2013 et de Mattéo en mars 2013.
  
Toutefois, les deux cas "suspects" les plus anciens, celui de décembre 2012 et de mars 2013, sont "sans lien prouvé avec la laboratoire Marette", a-t-on souligné au ministère de la Santé. Ils "pourraient être liés à l'utilisation de poches (de nutrition, ndlr) mais sans certitude" a commenté Mme Touraine.
  
Pour les trois premiers cas de décembre 2013, les décès des bébés ont été imputés à un choc septique provoqué par un germe rare, une entérobactérie non décrite jusqu'ici, retrouvé dans des poches de nutrition Marette qui ont toutes été produites le 28 novembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chambéry Info Marisol touraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants