1 min de lecture Faits divers

Yvelines : une Lamborghini flashée à 220 km/h, une moto à 204

Deux grands excès de vitesse ont surpris les gendarmes sur les routes des Yvelines. Les deux conducteurs, un dans une Lamborghini, l'autre sur une moto, se sont vus retirer leur permis.

Un gendarme contrôle au radar (illustration)
Un gendarme contrôle au radar (illustration) Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les radars ont enregistré deux grands excès de vitesse, supérieurs à 50 km/h sur les routes yvelinoises samedi 17 mai: le conducteur d'une Lamborghini s'est fait chronométrer à 220 km/ tandis qu'un motard a été surpris à 204 km/h.

Samedi matin, c'est un automobiliste roulant à bord d'une Lamborghini de location depuis Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), qui s'est fait prendre vers 11H00, à 220 km/h sur une portion de l'A10 limitée à 130 km/h à hauteur de Vierville (Eure-et-Loir). Il a été immédiatement pris en chasse par le véhicule d'intervention rapide, la Mégane RS, du peloton de sécurité et d'intervention de Saint-Arnoult (Yvelines).

Les gendarmes n'ont pas été au bout de leurs surprises, car vers 17H00, sur la RN 12 à Neauphle-le-Vieux (Yvelines), c'est un motard roulant dans le sens Paris-Province qui a été flashé à 204 km/h au lieu de 110 km/h. "Ce type d'excès de vitesse est assez rare", commente un gendarme.

Les conducteurs tombent sous le coup de la législation des grands excès de vitesse, ceux supérieurs de 50 km/h à la limite autorisée. Par conséquent, ils risquent une perte de 6 points sur leur permis de conduire et une amende jusqu'à 1.500 euros. Les deux conducteurs se sont vu immédiatement retirer, pour trois jours, le papier rose, en attendant l'arrêté préfectoral de suspension de permis, et confisquer leur véhicule sur le champ.

À lire aussi
Le vélo avec lequel circulait le présumé cambrioleur faits divers
Nîmes : le cambrioleur présumé circulait à vélo sur l'autoroute A9

La voiture de sport a été conservée par les gendarmes en attendant d'être récupérée par le loueur. Quant à la moto, elle a été envoyée à la fourrière et fait l'objet d'une confiscation judiciaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants