1 min de lecture Justice

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur des soupçons de corruption

L'homme d'affaires est entendu au tribunal de Nanterre, a-t-on appris mardi 24 avril, dans le cadre d'une affaire de soupçons de corruption en Afrique.

>
Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur des soupçons de corruption Crédit Image : AFP PHOTO / ERIC PIERMONT | Crédit Média : Guillaume Chièze | Durée : | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Vincent Bolloré a été placé en garde à vue à Nanterre, dans les locaux de la police judiciaire dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption en Afrique, révèle mardi 24 avril une source proche de l'enquête à l'Agence France-Presse, confirmant une information du Monde. Les investigations portent sur l'attribution de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest.

D'après nos confrères, le milliardaire breton aurait été convoqué en tant que "mis en cause", dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour "corruption d'agents publics". La procédure vise à déterminer si le groupe Bolloré s'est servi de ses activités de conseil politique afin d'obtenir la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry en Guinée, qui lui a été confié en 2010, via sa filiale dédiée à la communication, Havas.

Vincent Bolloré n'est pas le seul cadre du groupe à se trouver en garde à vue, poursuit le Monde. Deux responsables de Bolloré sont également entendus par les enquêteurs. Il s'agit de Gilles Alix, directeur général et de Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international de l'agence de communication Havas.

Quelques minutes après l'annonce du placement en garde à vue de Vincent Bolloré, les actions du groupe ont plongé d'un peu plus de 5%. Le groupe Bolloré a réagi dans la foulée en démentant "formellement" les irrégularités pointées par le Monde

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Vincent Bolloré Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants