1 min de lecture Faits divers

Une dizaine de drones repérés au-dessus de Paris en début de soirée

Une semaine après avoir recensé plusieurs survols de lieux stratégiques de la capitale, les forces de l'ordre ont repéré une dizaine de drones dans le ciel de Paris ce mardi 3 mars en début de la soirée

Une vue de la Tour Eiffel la nuit en 2014 (archives)
Une vue de la Tour Eiffel la nuit en 2014 (archives) Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Encore des drones dans le ciel parisien. Une semaine après plusieurs survols de lieux stratégiques de la capitale, une dizaine de drones ont à nouveau survolé Paris ce mardi 3 mars en début de soirée. L'un d'entre eux a été repéré vers la Tour Eiffel et d'autres dans l'Est parisien, aux alentours de la porte de Bagnolet, de Montreuil et de Vincennes, ainsi qu'en proche banlieue à Charenton et Saint-Mandé (Val-de-Marne). Selon Le Parisien, un engin du même type aurait même été aperçu du côté du château de Versailles, dans les Yvelines. 

De son côté, BFMTV rapporte que l'un des drones s'est posé porte de Vincennes où il a été récupéré par quatre hommes à bord d'une voiture. La police serait désormais à la recherche de ces suspects qui ont pris la fuite par le périphérique. Un survol de drones a déjà été signalé dans la nuit précédente vers la rue Béranger, dans le IIIe arrondissement de Paris, à proximité du siège du journal Libération. 

Mardi, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a indiqué que soixante survols de drones de centrales nucléaires et de la ville de Paris ont été recensés par les autorités depuis le début du mois d'octobre. Les sanctions peuvent, selon les cas (entrave à la circulation aérienne, mise en danger de la vie d'autrui, usage de fréquences non autorisées, atteinte à la vie privée) atteindre jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Drones Vol de drone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants