2 min de lecture Faits divers

Tirs racistes à Beaune : les deux auteurs présumés mis en examen et écroués

Les deux hommes de 31 ans sont suspectés d'avoir blessé sept jeunes dans la nuit du 29 au 30 juillet à Beaune (Côte-d'Or) pour des motifs racistes. Ils ont été mis en examen et écroués ce dimanche 12 août à Dijon.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Les deux hommes suspectés d'avoir blessé sept jeunes dans la nuit du 29 au 30 juillet dernier à Beaune (Côte-d'Or) pour des motifs racistes, ont été mis en examen et écroués ce dimanche 12 août à Dijon, a indiqué le parquet. 

Les deux hommes âgés de 31 ans, déjà connus de la justice pour des faits de vols et violences, ont été interpellés vendredi 10 août dans les Bouches-du-Rhône. Ils sont poursuivis pour "tentative d'assassinat, violences aggravées par (...) notamment la circonstance que les faits ont été commis en raison de l'appartenance à une soi-disant race, religion ou ethnie, réelle ou supposée, injures publiques à caractère racial, menaces de mort à caractère racial", a précisé à Thierry Bas, le procureur de la République adjoint de Dijon. 

Un premier suspect avait été interpellé par la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Marseille à Saint-Andiol. Le second, resté au volant de son véhicule, s'est échappé en fonçant sur les membres de la BRI, dont un a été blessé à la jambe. Il a finalement été interpellé en début de soirée vendredi dans la même commune, et est également mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de la force publique".

À lire aussi
Un renard à Londres. (illustration) Londres
Royaume-Uni : une fillette mordue dans son lit par un renard

Des insultes racistes

Le 30 juillet dernier, une Renault Clio avait foncé délibérément sur un groupe de jeunes vers 2 heures du matin à Beaune, sans toutefois parvenir à les atteindre. Des personnes présentes sur place ont assuré à France 3 et La Croix que les deux personnes présentes à bord de la voiture leur ont lancé des propos racistes, les traitant de "bougnoules" et les menaçant de "revenir armés".

Deux heures et demi plus tard, les deux personnes sont revenues sur les lieux à bord d'une Mercedes en "faisant feu avec une arme longue sur les personnes présentes", a précisé le parquet dans un communiqué. 7 jeunes âgés de 18 à environ 25 ans ont été blessés, dont deux sérieusement, mais leurs jours ne sont pas en danger.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Côte-d'Or Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794408770
Tirs racistes à Beaune : les deux auteurs présumés mis en examen et écroués
Tirs racistes à Beaune : les deux auteurs présumés mis en examen et écroués
Les deux hommes de 31 ans sont suspectés d'avoir blessé sept jeunes dans la nuit du 29 au 30 juillet à Beaune (Côte-d'Or) pour des motifs racistes. Ils ont été mis en examen et écroués ce dimanche 12 août à Dijon.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tirs-racistes-a-beaune-les-deux-auteurs-presumes-mis-en-examen-et-ecroues-7794408770
2018-08-12 20:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6bmMAAzeoNEGRH7oUAPNWw/330v220-2/online/image/2018/0609/7793694645_les-quatre-hommes-interpelles-faisaient-l-objet-d-une-surveillance-etroite-de-la-part-de-la-dgsi.jpg