1 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : ce que l'on sait sur les deux attentats déjoués en janvier

ÉCLAIRAGE - Gérard Collomb a annoncé dimanche 25 février que deux projets d'attentats ont été déjoués dans le sud et l'ouest de la France depuis début 2018.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Ce que l'on sait sur les deux attentats déjoués en janvier Crédit Image : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date : La page de l'émission
Cindy Hubert et Claire Gaveau

Deux projets d'attentats ont été déjoués depuis le 1er janvier 2018 en France. Ces projets "n'étaient pas encore totalement finalisés" mais impliquaient "un certain nombre de gens", selon les propos de Gérard Collomb dimanche 25 février sur CNews.

Hasard du calendrier, ces deux attentats ont été déjoués à la même date, le 16 janvier dernier plus précisément.

Ces projets ont été empêchés dans le sud et dans l'ouest du pays, a précisé le ministre de l'Intérieur, qui avait récemment révélé que vingt attentats avaient été déjoués en France en 2017. Les personnes interpellées sont désormais "en prison" et étaient "suivies". "C'est comme ça d'ailleurs qu'on a pu déjouer les projets d'attentats", a poursuivi l'ancien maire de Lyon.

À lire aussi
Un berger belge malinois (illustration) Syrie
Syrie : un chien militaire sauve six soldats d'une attaque djihadiste

Les projets d'individus isolés

La première personne a été interpellée dans le Gard. Les enquêteurs ont retrouvé chez cet homme plusieurs éléments troublants comme une vidéo d'allégeance à l'État islamique, mais aussi des produits prêts à être utilisés pour fabriquer des explosifs. Dans quel but ? Selon nos informations, sa cible n'était pas totalement déterminée même si les autorités le soupçonnent d'avoir voulu viser des soldats du dispositif Sentinelle.

La seconde personne, un converti tout juste majeur, a été interpellée dans l'Ouest. Le jeune homme était très actif sur les réseaux sociaux. Il voulait rejoindre la Syrie tout en envisageant en même temps "un attentat" sur le sol français. Ce dernier voulait s'attaquer à une "infrastructure sportive" avec des bars autour pour viser "la jeunesse", selon les informations données par Gérard Collomb.

Deux attentats déjoués qui montrent bien, encore une fois, à quel point la menace reste vive et difficile à appréhender. Surtout que ces projets sont de plus en plus fomentés par des individus isolés qui ne sont pas partis en Syrie ou en Irak.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792420349
Terrorisme : ce que l'on sait sur les deux attentats déjoués en janvier
Terrorisme : ce que l'on sait sur les deux attentats déjoués en janvier
ÉCLAIRAGE - Gérard Collomb a annoncé dimanche 25 février que deux projets d'attentats ont été déjoués dans le sud et l'ouest de la France depuis début 2018.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/terrorisme-ce-que-l-on-sait-sur-les-deux-attentats-dejoues-en-janvier-7792420349
2018-02-26 08:32:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CXfkOLYsgXgR0Bf2_XtlCg/330v220-2/online/image/2017/1107/7790842741_000-hw1fq.jpg