2 min de lecture Justice

Tariq Ramadan accusé de viol : le récit d'une victime présumée

Le théologien suisse est visé par une enquête pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort" et fait l'objet de plaintes de deux femmes.

>
Tariq Ramadan accusé de viol, avocat de Henda Ayari Crédit Image : Michel Spingler/AP/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Martin Planques
Martin Planques et Alice Moreno

Les accusations de viol se précisent contre le théologien suisse Tariq Ramadan. Dans un entretien au Parisien Henda Ayari accable Tariq Ramadan et affirme que selon lui, "soit vous êtes voilée, soit vous êtes violée". L'ancienne salafiste, devenue militante laïque et féministe, est la première femme à avoir porté plainte contre le théologien suisse. Ce dernier est notamment visé par une enquête pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort" à Paris et fait l'objet de plaintes de deux femmes.
 
Henda Ayari avait déjà raconté dans un livre sa rencontre avec Tariq Ramadan sans le nommer. "C'est la campagne #BalanceTonPorc qui m'a poussée à dévoiler son nom", explique-t-elle. La jeune femme déclare avoir voulu rencontrer le théologien car elle "culpabilisait beaucoup" du fait d'avoir "retiré son voile pour trouver du travail". 

Henda Ayari rencontrait alors quelqu'un qu'elle respectait beaucoup, "je n'avais aucune méfiance" a-t-elle confié. L'homme qu'elle voyait comme "un savant, un religieux" s'est alors transformé en "un monstre" lors de leur rencontre dans une chambre d'hôtel. C'est lors de cette rencontre qu'elle affirme avoir été agressée par Tariq Ramadan, "cette nuit a été la pire nuit de toute ma vie".

Henda Ayari est "déterminée"

Henda Ayari raconte que "la peur, la honte" et les menaces de Tariq Ramadan l'ont empêchés de parler de cette nuit. Il l'aurait "menacée de représailles" ou de "s'en prendre à ses enfants". Vilipendée sur les réseaux sociaux par les partisans de l'intellectuel qui lui reprochent de s'attaquer à l'Islam, la jeune femme dit être "fière" d'être "une musulmane qui respecte les lois de la République" et refuse de se "taire parce que Tariq Ramadan utilise l'Islam pour assouvir ses pulsions sexuelles". 

À lire aussi
Des gendarmes mobilisés lors de la reconstruction de la mort de la petite Maëlys, à Pont-de-Beauvoisin le 24 septembre 2018 Disparition de Maëlys
Maëlys : comment s'est déroulée la reconstitution avec Nordahl Lelandais ?

L'avocat de la jeune femme Jonas Haddad a expliqué au micro de RTL que sa cliente est "déterminée à ce que la vérité soit dite" malgré les menaces dont elle fait désormais l'objet. "Jusqu'à présent elle avait peur et avait été l'objet de menaces. Elle a décidé dans le cadre de la campagne contre le harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux de porter son témoignage". 

L'avocat du théologien suisse avait annoncé avoir porté plainte lundi 23 octobre pour "dénonciation calomnieuse" et le principal intéressé lui-même avait affirmé qu'une "nouvelle plainte serait déposée". Tariq Ramadan a dénoncé samedi 28 octobre sur sa page Facebook une "campagne de calomnie" enclenchée par ses "ennemis de toujours". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Agression sexuelle Plainte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790737189
Tariq Ramadan accusé de viol : le récit d'une victime présumée
Tariq Ramadan accusé de viol : le récit d'une victime présumée
Le théologien suisse est visé par une enquête pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort" et fait l'objet de plaintes de deux femmes.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tariq-ramadan-accuse-de-viol-le-recit-d-une-victime-presumee-7790737189
2017-10-30 17:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kwwxfhRbSvkAhrUB9HGndw/330v220-2/online/image/2017/1029/7790726873_l-islamologue-et-theologien-tariq-ramadan.jpg