1 min de lecture Suède

Suède : un magasin Ikea suspend la vente de couteaux après un double meurtre dans ses rayons

Deux personnes sont mortes dans un magasin après avoir été attaquées avec des couteaux qui pourraient provenir de la célèbre enseigne.

Un policier suédois devant le magasin Ikea de Västeras, en Suède
Un policier suédois devant le magasin Ikea de Västeras, en Suède Crédit : PETER KRUGER / TT NEWS AGENCY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le magasin Ikea du centre de la Suède, où un double homicide a été perpétré avec des couteaux qui pourraient provenir de ses rayons, va suspendre la vente de ces ustensiles, a annoncé mardi 11 août son gérant.

"C'est une décision que j'ai prise, elle est provisoire", a déclaré à l'agence TT le gérant de l'établissement de Västerås, ville située à une centaine de kilomètres à l'ouest de Stockholm. Selon ses propos, le magasin, fermé depuis lundi pour les besoins de l'enquête, rouvrirait mercredi matin. Deux demandeurs d'asile érythréens ont été arrêtés et sont soupçonnés de ce double meurtre, dont le mobile demeure inconnu, selon les enquêteurs.

Les couteaux pourraient provenir des rayons

La police locale a indiqué qu'aucun lien n'a été établi entre les victimes et les suspects. Selon les médias, les couteaux dont se sont servis les assaillants pourraient provenir des rayons du célèbre magasin d'aménagement de l'habitat, information non-confirmée par les responsables de l'enquête. Un des suspects, âgé de 23 ans, a nié toute implication dans l'attaque tandis que le deuxième, né en 1979, hospitalisé dans un état critique après avoir été blessé sur le lieu des meurtres, n'a pas pu être entendu par la police dans l'immédiat. Celle-ci n'a pas précisé comment il avait été blessé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Suède Faits divers Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants