1 min de lecture Société

Stéphanie Colonna : "Je confirme que je suis bien la femme d'Yvan Colonna"

DOCUMENT RTL - Stéphanie Colonna réagit aux propos de la ministre Jacqueline Gourault qui a affirmé jeudi 8 février qu'elle n'était pas la femme d'Yvan Colonna. Elle demande le rapprochement de son mari, détenu à Fresnes (Val-de-Marne).

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Stéphanie Colonna : "Je confirme que je suis bien la femme d'Yvan Colonna" Crédit Image : CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA POOL / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Thibaut Deleaz

"C'est un peu choquant d'entendre ça." Stéphanie Colonna, femme d'Yvan Colonna, a réagi vendredi 9 février aux propos de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, qui affirmait sur RTL jeudi ne pas "être sûre que ce soit la femme d'Yvan Colonna".

Stéphanie Colonna "confirme" qu'elle est "bien la femme d'Yvan Colonna". Elle l'a épousé le 3 mars 2011, en prison, et ils ont eu un enfant ensemble en décembre 2011. 

Elle a approché Emmanuel Macron mercredi en Corse lors d'un bain de foule, car les propos tenus par le président plus tôt à la télévision l'ont "choquée". Stéphanie Colonna demande le rapprochement de son mari, détenu à Fresnes (Val-de-Marne), qu'elle n'a pas vu depuis un an et demi. Elle explique ne plus avoir les moyens de faire le déplacement. "Psychologiquement c'est devenu aussi très compliqué", confie-t-elle au micro de RTL.

"Il n'y a aucune raison de le maintenir sous ce statut de détenu signalé", s'insurge Stéphanie Colonna, qui affirme que son mari "est un détenu modèle". Elle balaye l'éventualité d'une évasion qui justifierait son maintient en détention à Fresnes : "c'est du pipeau tout ça".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Corse Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants