2 min de lecture Justice

Sofiane Rasmouk, "le monstre de Colombes", face à la justice et à ses victimes

Sofiane Rasmouk est jugé à partir de ce 23 mai. En août 2013, il a sauvagement agressé deux jeunes femmes laissées pour mortes.

La balance de la Justice (illustration)
La balance de la Justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Michael Ducousso Journaliste

Sofiane Rasmouk est "le monstre de Colombes". Le 7 août 2013, ce multirécidivste en semi-liberté a violemment agressé deux femmes qu'il a laissées pour mortes. Son procès s'ouvre ce 23 mai à Nanterre, où Priscillia, l'une des victimes, compte bien témoigner de son calvaire.

Dans Le Parisien, elle raconte cette terrible soirée où elle a été attaquée par Sofiane Rasmouk. Alors qu'elle rentrait chez elle, l'homme s'est jeté sur la jeune femme qu'il a tenté de violer avant de la molester, lui donnant des coups de pied si violents qu'ils ont fracturé les os du crâne de Priscillia et commotionné le cerveau. Laissant la jeune femme pour morte, Rasmouk est allé chercher une nouvelle proie. Sandra, sa deuxième victime sera brutalisée, humiliée et violée entre deux voitures. Elle a été "massacrée", insiste son avocat, Me Frank Berton : "Elle n'arrive pas à se reconstruire."

Des vies et des corps brisés

Priscillia tente, elle, de se reconstruire, bien épaulée par sa mère. Cela n'est pas facile, car Sofiane Rasmouk a brisé sa vie et ses rêves. Hospitalisée pendant deux ans - dont plusieurs semaines en réanimation -, la jeune femme n'a toujours pas repris son travail et a des difficultés pour marcher et se concentrer. "Je ne peux pas dire que ça va, j'essaie de faire aller", souffle-t-elle. Depuis l'agression, elle passe ses journées dans les services de rééducation et a besoin de se faire aider par sa mère dans ses démarches administratives. Les séquelles physiques ne sont pas son seul problème. Même si, à la sortie du coma, elle ne se souvenait plus de l'attaque, elle reste terrorisée :  "J'ai peur, je ne peux pas sortir seule de mon appartement, c'est impossible. Avant, j'étais juste prudente, je faisais attention."

À lire aussi
Des manifestants brandissent la photo de Jeffrey Epstein États-Unis
Affaire Epstein : quel rôle a joué le Français Jean-Luc Brunel ?

Aujourd'hui, la jeune femme espère simplement que la justice fera son travail pour condamner son bourreau et apporter des réponses : "Je veux qu'il paye pour ce qu'il m'a fait. C'est une ordure. Et encore, je suis polie. Je n'appréhende pas de le voir en face. J'espère juste qu'il y aura une peine de sûreté, mais la question centrale, c'est : que faisait-il dehors ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Colombes Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783346473
Sofiane Rasmouk, "le monstre de Colombes", face à la justice et à ses victimes
Sofiane Rasmouk, "le monstre de Colombes", face à la justice et à ses victimes
Sofiane Rasmouk est jugé à partir de ce 23 mai. En août 2013, il a sauvagement agressé deux jeunes femmes laissées pour mortes.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/sofiane-rasmouk-le-monstre-de-colombes-face-a-la-justice-et-a-ses-victimes-7783346473
2016-05-23 11:44:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yGUejqbnodZtc32U6aNbSg/330v220-2/online/image/2016/0225/7782052624_la-balance-de-la-justice-illustration.jpg