1 min de lecture Faits divers

Seine-et-Marne : une voiture fonce dans une pizzeria, une jeune fille tuée

Une voiture a percuté la vitrine d'une pizzeria, de façon intentionnelle. Une jeune fille de 13 ans a été tuée et plusieurs victimes sont gravement blessées. Le conducteur a été interpellé.

La pizzeria dans laquelle une voiture a foncé, lundi 14 août en Seine-et-Marne
La pizzeria dans laquelle une voiture a foncé, lundi 14 août en Seine-et-Marne Crédit : Capture d'écran Google Maps
Julien Absalon
Julien Absalon
et Guillaume Chieze

Une voiture a foncé dans une pizzeria située à Sept-Sorts, en Seine-et-Marne, peu après 20 heures ce lundi 14 août. Une jeune fille de 13 ans a été tuée et douze personnes ont été blessées. Quatre de ces victimes sont en état d'urgence absolue - dont un enfant de 3 ans - et huit autres plus légèrement touchées, d'après nos informations. 

Le caractère intentionnel de cet acte ne fait aucun doute. Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués auprès de RTL, il ne s'agit pas d'un acte terroriste

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet a confirmé sur BFMTV que "la piste terroriste n'est pas la piste privilégiée à l'heure où nous parlons. Les premiers éléments ne vont pas dans le sens d'une action terroriste. Mais il faut être extrêmement prudent." Pour l'heure, la section antiterroriste du parquet de Paris n'est donc pas saisie des investigations en cours.

Inconnu des services de police

Le conducteur a été interpellé par les gendarmes. L'homme, qui était au volant d'une BMW grise, est âgé d'une trentaine d'années et pourrait être dépressif. Il aurait déclaré aux forces de l'ordre, dans des propos confus, qu'il voulait se suicider sur la façade et qu'il avait des armes dans son véhicule. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait fait une tentative de suicide la semaine dernière.

À lire aussi
Des policiers et ambulances devant la préfecture de police de Paris, le 3 octobre 2019. faits divers
Les infos de 6h30 - Attaque de la Préfecture : la piste du "loup solitaire" privilégiée

Le ministère de l'Intérieur a déclaré que l'individu avait été neutralisé sans difficultés. Né en 1985, il est "inconnu des services de la justice, de la police et du renseignement" et présente un "profil psychologique instable". Les enquêteurs de la section de recherche de Paris sont actuellement en train de vérifier les dires du conducteur. 

Le ministère a également annoncé la mis en place d'une assistance psychologique pour les témoins de la scène. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-et-Marne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants