1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Seine-et-Marne : un homme remis en liberté après avoir poignardé une prostituée
1 min de lecture

Seine-et-Marne : un homme remis en liberté après avoir poignardé une prostituée

Un homme de 22 ans, qui a avoué avoir poignardé une prostituée lors d'un rapport sexuel, a été remis en liberté. Une "aberration" pour le procureur de la République de Melun.

Des prostituées dans le bois de Vincennes
Des prostituées dans le bois de Vincennes
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Seine-et-Marne : un homme remis en liberté après avoir poignardé une prostituée
01:25
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Dans la nuit de 28 au 29 avril, un homme, en plein acte sexuel avec une prostituée le long de la départementale 471 à Chevry-Cossigny, a subitement lardé sa partenaire de plusieurs coups de couteaux. Arrêté mardi 5 mai par la police judiciaire de Melun, l'homme a été mis en examen le lendemain après avoir reconnu les faits. Le suspect a justifié son geste en expliquant être "contre la prostitution", selon une source judiciaire relayée par Le Parisien.

Mis en examen pour tentative d'assassinat, le jeune homme de 22 ans, qui rendait visite à son frère, a pourtant été relâché et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une décision qui inquiète les prostituées de la région. "Ce n'est pas juste, Cela veut dire qu'il a le temps de récidiver. Cela peut être ici, ou à Vincennes, n'importe où. S'il est coupable, il doit aller en prison. S'il est malade, il doit être soigné. J'ai peur maintenant, oui. D'ailleurs depuis l'agression, on fait plus attention", déplore ainsi Marine, qui exerce depuis cinq ans, dans les colonnes du quotidien francilien.

Le procureur de la République de Melun s'est joint à l'indignation des prostituées. La décision de la juge des libertés et de la détention est jugée "incompréhensible" et dangereuse" par le magistrat qui a notamment appelé les prostituées de la région à une certaine vigilance. "Malgré l'expertise psychiatrique réalisée sur le mis en cause, qui stipule qu'il est dangereux, insiste sur le caractère froid et déterminé du personnage, et qu'il existe un gros risque de récidive, elle a vraisemblablement jugé que ce n'était pas suffisant", a-t-il déclaré dénonçant une "aberration"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/