1 min de lecture Seine-et-Marne

Seine-et-Marne : le chef de la police municipale change de version sur son agression

Les blessures du chef de la police municipale de Villevaudé seraient en réalité liées à un événement ayant eu lieu dans un "contexte festif". La vice-procureure n'exclut pas des poursuites pour fausse dénonciation.

Le chef de la police de Villevaudé a été agressé dans son jardin, dimanche 19 août.
Le chef de la police de Villevaudé a été agressé dans son jardin, dimanche 19 août. Crédit : RTL.fr
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Le chef de la police municipale de Villevaudé en Seine-et-Marne avait affirmé dimanche avoir été tabassé dans son jardin. Il a changé de version sur l'origine de ses blessures, survenues en fait dans un "contexte festif", a indiqué le parquet de Meaux mardi 21 août.

Il avait appelé les secours dimanche en affirmant avoir été roué de coups par trois hommes avant qu'il ne perde connaissance. Il avait le nez et un bras fracturés, avaient rapporté des sources policière et proche de l'enquête.

Les policiers du commissariat de Chelles ont procédé aux vérifications, notamment quant à l'emploi du temps de l'homme. Ce dernier a fini par "changer de version", a expliqué Séverine Delacour, vice-procureure à Meaux.

Ses blessures n'ont pas été provoquées dimanche "sur sa terrasse de manière gratuite par trois inconnus". Ses fractures sont survenues la nuit précédente dans "un contexte festif, dans sa sphère privée", a ajouté la représentante du parquet, n'excluant pas qu'une suite judiciaire soit donnée à cette "fausse dénonciation". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-et-Marne Agression Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants