1 min de lecture Faits divers

Reims : un homme meurt après un pari qui dégénère sur le jeu vidéo FIFA

Un homme de 20 ans est mort à Reims, dans la nuit de lundi 1er à mardi 2 mai, à la suite d'une rixe liée à un pari.

Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Un véhicule de la police nationale (Illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Maxime Magnier et AFP

Tout commence par une rencontre. À la suite d'un deal de cannabis, puis d'un pari sur le jeu vidéo de simulation de football FIFA, une rixe a éclaté entre plusieurs individus, causant la mort de l'un deux, mardi 2 mai.

Le corps a été trouvé sur la voie publique par les pompiers vers 04h30, après une alerte donnée par un homme qui, une fois placé en garde à vue, a reconnu connaître la victime. Cette dernière et le suspect s'étaient rencontrés quelques heures plus tôt pour un deal de cannabis de "quelques euros".

Après avoir fumé ensemble, les deux jeunes hommes s'étaient rendus dans un autre appartement dans lequel étaient présentes trois autres personnes. "La victime et l'un des hommes avaient décidé de parier de l'argent sur ce jeu et la victime avait perdu quelques dizaines d'euros. Elle avait alors voulu reprendre sa mise", déclenchant une bagarre, a relaté le procureur de Reims, Matthieu Bourrette, lors d'une conférence de presse jeudi.

Le suspect affirme avoir "dû se défendre"

La victime avait finalement succombé après des échanges de coups ponctués par deux étranglements, le dernier lui ayant été fatal. Les autres individus impliqués dans la rixe avaient alors déplacé le corps jusque dans la rue avant d'appeler les secours.

À lire aussi
Jeffrey Epstein, homme d'affaire et millionnaire américain. (Illustration) États-Unis
Affaire Epstein : nouveaux rebondissements concernant le suicide du milliardaire ?

Le principal suspect, un étudiant malien de 22 ans déjà connu des services de police "pour des faits mineurs", a expliqué en garde à vue qu'il avait "dû se défendre" quand "le pari avait mal tourné", a indiqué le parquet. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire dans la soirée pour "meurtre" et "modification de scène de crime".

Les trois autres individus ont eux été mis en examen pour "non-assistance à personne en péril" et "modification de scène de crime" et placés sous contrôle judiciaire. D'éventuelles consommations de stupéfiants et d'alcool seront connues au terme de l'analyse toxicologique à venir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Rixe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants