2 min de lecture Justice

Procès Francis Heaulme : Patrick Dils bousculé par les questions des avocats

REPLAY - Le procès de Francis Heaulme a tourné au procès de Patrick Dils, pourtant acquitté depuis 15 ans dans cette affaire.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Montigny-lès-Metz : "J'ai eu l'impression qu'on jugeait Patrick Dils de nouveau", estime sa femme Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et Marc-Olivier Fogiel

C'était une audience cruciale. Au procès de Francis Heaulme, jugé pour les meurtres à coups de pierres de deux enfants de 8 ans, en septembre 86 à Montigny-lès-Metz, la cour d'assises de la Moselle a fait témoigner Patrick Dils. Quinze ans après son acquittement dans cette affaire, qui lui a valu une quinzaine d'années de détention, l'homme de 46 ans a été interrogé mercredi 26 avril en visioconférence (pour des raisons pratiques) depuis Bordeaux. D'une certaine manière, l'audition a été d'une rare violence, notamment parce que la défense et certaines parties civiles semblent avoir exprimé des doutes sur sa non-culpabilité.

Le tribunal a choisi de le faire témoigner en premier, avant les enquêteurs. La justice voulait ainsi lever les derniers soupçons et chasser le vieux fantôme de Patrick Dils. Mais lorsqu'il est apparu à l'écran, les questions ont plu de tous côtés. Les avocats ont sorti les vieux procès-verbaux et ses aveux complets de 1986 qui regorgent de détails. Par exemple, pourquoi avoir dit que les coups sur les enfants faisaient le bruit d'un melon qu'on écrase ? Comment a-t-il su que telle pierre avait tué Cyril, qu'une autre portait le sang d'Alexandre ? Pendant plus de trois heures, le témoin Patrick Dils devient en quelque sorte l'accusé.

"J'ai vraiment eu l'impression qu'on refaisait son procès"

Son épouse, Anaïs Dils, a pris de ses nouvelles au téléphone après l'audience. "Je l'ai senti plutôt bien. Ça n'a pas été une chose facile pour lui. C'est quelque chose qu'il a vécu avec beaucoup de stress. Retourner devant le tribunal qui l'a condamné à la perpétuité, c'est quelque chose qu'il appréhendait", confie-t-elle au micro de RTL.

À lire aussi
Alexandre Benalla le 16 juillet 2018 Alexandre Benalla
Affaire Benalla : les cinq suspects sont sortis de garde à vue

Malgré le "calme" apparent de son mari, Anaïs Dils affirme que cette audience était "difficile à vivre pour lui". Elle même a mal vécu cette audience. "J'ai vraiment eu l'impression qu'on refaisait son procès. J'ai du mal à comprendre les raisons pour laquelle les avocats s'en sont pris à lui comme cela", s'étonne-t-elle, même si elle pense que son mari "savait très bien" qu'il allait être appelé à livrer sa version des faits.

Un des avocats a demandé à Patrick Dils de se rendre physiquement auprès de la cour. "Je ne le souhaite pas du tout, rétorque Anaïs Dils. Pour la simple et bonne raison que c'est comme si on lui enfonçait un couteau dans le dos. J'estime que la visioconférence était suffisamment difficile". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788302315
Procès Francis Heaulme : Patrick Dils bousculé par les questions des avocats
Procès Francis Heaulme : Patrick Dils bousculé par les questions des avocats
REPLAY - Le procès de Francis Heaulme a tourné au procès de Patrick Dils, pourtant acquitté depuis 15 ans dans cette affaire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/proces-francis-heaulme-patrick-dils-bouscule-par-les-questions-des-avocats-7788302315
2017-04-26 19:32:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eRte9To0kbwMA4oV1e9DMA/330v220-2/online/image/2016/0420/7782917216_patrick-dils-le-19-mai-2007.jpg