1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès Clément Méric : 7 et 12 ans requis contre les deux principaux accusés
1 min de lecture

Procès Clément Méric : 7 et 12 ans requis contre les deux principaux accusés

Poursuivis pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Esteban Morillo et Samuel Dufour risquaient 25 ans de réclusion criminelle. La décision est attendue vendredi 14 septembre.

Esteban Morillo et Samuel Dufour, les deux principaux accusés du procès de la mort de Clément Méric
Esteban Morillo et Samuel Dufour, les deux principaux accusés du procès de la mort de Clément Méric
Crédit : AFP / RTL
Cécile De Sèze & AFP

Une bagarre "évitable" et d'une "sauvagerie parfaitement inadmissible". Ce sont les mots du procureur de la République dans son réquisitoire contre les accusés du procès Clément Méric. Poursuivis pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Esteban Morillo et Samuel Dufour risquaient 25 ans de réclusion criminelle.

Contre le premier, qui a reconnu être l'auteur des coups mortels, l'accusation a requis la peine la plus lourde : 12 ans de réclusion criminelleSept ans ont été demandés pour Samuel Dufour, porteur d'une "arme" - poing américain ou bagues -, et une peine de quatre ans dont deux avec sursis contre Alexandre Eyraud, arrivé plus tard mais dont la seule présence a favorisé "l'action collective". Lui était poursuivi pour violences aggravées. 

Les trois skinheads étaient présents lors de la rixe qui les opposait à Clément Méric, militant d'extrême-gauche. Le 5 juin 2013, l'antifa s'écroule après avoir reçu au moins trois coups mortels lors de la bagarre. Le lendemain, son décès est prononcé.

La décision du tribunal est attendue le vendredi 14 septembre. Leur procès s'est ouvert le 4 septembre 2018. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/