1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès Bettencourt : François-Marie Banier a agi en "prédateur" et "chef de meute"
1 min de lecture

Procès Bettencourt : François-Marie Banier a agi en "prédateur" et "chef de meute"

REPLAY - Trois ans de prison ont été requis contre le photographe qui aurait "vampirisé" Liliane Bettencourt.

François-Marie Banier, au tribunal correctionnel de Bordeaux, le 28 janvier 2015.
François-Marie Banier, au tribunal correctionnel de Bordeaux, le 28 janvier 2015.
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Affaire Bettencourt : François-Marie Banier a agi en "prédateur" et "chef de meute"
00:58
Cindy Hubert & Claire Gaveau

C'était l'heure du réquisitoire au procès Bettencourt ce vendredi 20 février à Bordeaux. Le parquet n'a pas épargné François-Marie Banier. Les charges pesant contre le photographe et ami de Liliane Bettencourt sont lourdes. Il est poursuivi pour avoir obtenu plus de 400 millions d'euros alors qu'elle était vraisemblablement dans un état de faiblesse psychologique. 

Pour le procureur, il a agi en "prédateur", voire en "chef de meute". Il aurait "vampirisé" l'héritière de L'Oréal. Trois ans de prison ferme ont été requis contre lui. "Au-delà de l'argent, il y a toute la manipulation, cette toile qui a été tissée progressivement et ce cabinet noir qui a été mis en place pour exclure et faire éclater une famille", juge Arnaud Dupin, l'un des avocats de Liliane Bettencourt. Le procureur a enfin assis Liliane Bettencourt à la place qui est sienne, aux côtés des parties civiles"

Avec ces réquisitions, le procureur efface aussi la partie politique de cette affaire. Eric Woerth était accusé d'avoir reçu de l'argent en liquide pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. "Je cherche encore la preuve", a annoncé le magistrat qui a demandé la relaxe de l'ancien ministre UMP. Le procès Bettencourt est en quelque sort devenu une affaire Banier ce vendredi.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/