2 min de lecture Faits divers

Prison : "J'ai eu une relation avec une surveillante", se vante un détenu

Un détenu, âgé de 22 ans, livre sa version des faits sur la vidéo compromettante qu'il a publié sur les réseaux sociaux, montrant ce qui ressemble à un rapport sexuel entre lui et une surveillante pénitentiaire.

La maison d'arrêt de Lille-Sequedin
La maison d'arrêt de Lille-Sequedin Crédit : CC Ugo Ponte @onl
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

L'affaire de la vidéo compromettante entre un détenu et une surveillante, reprise par les médias, a pris une grande ampleur. Une journaliste de France 3 a réussi à contacter le détenu directement en prison. Interrogé sur les raisons de ses actes et son avis sur l'affaire, il livre sa version des faits. 

Il s'appelle M. et a 22 ans. En détention à la maison d'arrêt de Lille-Sequedin depuis l'année dernière pour vol et trafic de stupéfiants, M. a publié une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant une surveillante pénitentiaire stagiaire lui pratiquer ce qui semble être une fellation. 

Le détenu, aujourd'hui en cellule d'isolement dans un autre établissement, était en possession d'un téléphone portable, malgré la saisie par l'administration pénitentiaire du téléphone qui a permis de filmer la scène.

À lire aussi
La cour d'une école maternelle (illustration). faits divers
Ivry : soupçons de viol sur un enfant de 5 ans dans une maternelle

"Je me croyais même plus en détention"

Au moment des faits, M. se trouvait dans sa cellule pendant que ses co-détenus étaient chez le coiffeur. "J'ai posé mon téléphone, j'ai tout enregistré. On a eu des petits mots jusqu'au moment où je lui propose de faire ça, elle n'a pas refusé. J'ai eu une relation avec une surveillante pénitentiaire, voilà..."

Mais pourquoi a-t-il filmé et diffusé cette vidéo à l'insu de la jeune femme ? La réponse du détenu est sans détour : il voulait s'en vanter auprès de ses co-détenus et de ses amis sur les réseaux sociaux. "Nous, ça nous amuse. Je l'ai mise sur Snap. Ensuite, les gens, les autres détenus copient la vidéo et après, ça fait tout le tour..." 

Aucun regret

Il a également affirmé assumer la relation qu'il a eu avec la surveillante, ainsi que les conséquences de la publication de la vidéo. "Moi, ça ne me dérange pas, ça me fait rigoler, c'est pas quelque chose qui me choque. J'ai vu qu'il y avait moyen. J'ai forcé personne. Je me croyais même plus en détention : on se parlait comme si c'était ma copine. Il y a eu un rapprochement sexuel, il y a rien eu de plus". 

La jeune surveillante, qui a vu sa formation interrompue par la directrice de l'Enap (École nationale de l'administration pénitentiaire), est également sous le coup d'une procédure disciplinaire. Lorsque la journaliste de France 3 lui annonce la nouvelle, le détenu répond simplement, sans amertume : "Je ne sais pas quoi vous répondre. Je n'ai aucune nouvelle d'elle. Je ne sais pas quoi vous dire". 

Des relations conviviales entre la surveillante et les détenus

La jeune femme semblait connue pour être proche des détenus. En plus de la vidéo suggestive, une photo a également été publiée, sur laquelle trois détenus posent avec la jeune femme. "Mes co-détenus m'ont dit qu'elle était un peu "tchatcheuse" donc on parlait en rigolant et un jour ça a été un bisou et voilà quoi", explique-t-il. 

La surveillante pose avec trois détenus
La surveillante pose avec trois détenus Crédit : snapchat

Selon LCI, le parquet de Lille, qui a été informé de l'affaire par l'administration pénitentiaire, a affirmé qu'en l'absence d'infraction pénale, rien ne pouvait justifier l'ouverture d'une information judiciaire

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Prisons Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794154814
Prison : "J'ai eu une relation avec une surveillante", se vante un détenu
Prison : "J'ai eu une relation avec une surveillante", se vante un détenu
Un détenu, âgé de 22 ans, livre sa version des faits sur la vidéo compromettante qu'il a publié sur les réseaux sociaux, montrant ce qui ressemble à un rapport sexuel entre lui et une surveillante pénitentiaire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/prison-j-ai-eu-une-relation-avec-une-surveillante-se-vante-un-detenu-7794154814
2018-07-18 13:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/T4IRvBohO_3wx1wKKNBaKQ/330v220-2/online/image/2018/0717/7794146909_la-maison-d-arret-de-lille-sequedin.jpg