1 min de lecture Justice

Perpignan : 3 ans de prison pour avoir mis un bébé dans une machine à laver

En mars 2017, l'homme alors âgé de 22 ans avait placé le bébé de 14 mois dans le tambour d'une machine à laver d'une laverie de Perpignan, avant d'actionner le tambour à la main, pour lui faire faire plusieurs tours.

Le symbole de la justice (illustration)
Le symbole de la justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Un homme a été condamné mardi 22 mai à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Perpignan et incarcéré pour avoir mis le bébé âgé de 14 mois de sa compagne dans une machine à laver.

En mars 2017, le prévenu alors âgé de 22 ans avait déposé l'enfant dans le sèche-linge d'une laverie de Perpignan, avant de la placer ensuite dans le tambour d'une machine à laver, malgré la résistance de l'enfant.

En présence de la mère, âgée de 19 ans, il avait ensuite actionné le tambour à la main, sans refermer la porte, pour lui faire faire plusieurs tours. À l'audience, il a déclaré avoir voulu "s'amuser".

Il a été condamné à trois ans de prison ferme pour "violences sur mineur" par personne ayant autorité. La mère, qui subissait des coups de son concubin, a écopé d'un an de prison ferme pour "défaut d'opposition" à ces violences. Ils ont été tous les deux immédiatement placés sous les verrous.

À lire aussi
La police scientifique déployée à Marseille après l'attaque d'une voiture-bélier crime
Portrait de Jacques Genthial, patron du 36 et père de police scientifique moderne

Le couple avait été interpellé suite à un signalement du service d'urgence pédiatrique de l'hôpital de Perpignan, où l'enfant avait été prise en charge pour des hématomes et des contusions, remarqués au foyer d'accueil dans lequel vivait alors la mère et sa petite fille. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Perpignan Pyrénées-Orientales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants