1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pédophilie : un sexagénaire accusé d'avoir piégé une adolescente de 15 ans
1 min de lecture

Pédophilie : un sexagénaire accusé d'avoir piégé une adolescente de 15 ans

Un Français avait obtenu des images à caractère sexuelles d'une jeune fille canadienne rencontrée sur un jeu en ligne.

Une personne derrière un écran d'ordinateur
Une personne derrière un écran d'ordinateur
Crédit : SIPANY/SIPA
Michael Ducousso

Un Français de 61 ans a été arrêté au Québec, où il est soupçonné d'avoir piégé une jeune fille de 15 ans en vue d'avoir des relations sexuelles avec elle et d'obtenir des éléments pédopornographiques. Dimanche 11 septembre, la police de Sherbrooke a interpellé Claude P. après une traque de près d'un an. Depuis mai 2015, ce Lorrain entretenait une relation suspecte avec une jeune fille rencontrée sur un jeu vidéo en ligne. "Au fil des mois, il y aurait eu une centaine d'échanges d'images à caractère sexuel et de discussions", explique Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke, cité par Le Parisien. Une correspondance qui a pris un tournant encore plus inquiétant lors que le sexagénaire s'est décidé à quitter sa femme et son foyer pour aller retrouver l'adolescente canadienne.

La police l'a finalement arrêté au lendemain de son arrivée au Canada, alors qu'il avait déjà été aperçu par les parents de la jeune fille sur le terrain de leur maison. La division de la cybercriminalité de la Sûreté du Québec va désormais poursuivre l'enquête entamée avec les autorités françaises pour dissiper les dernières zones d'ombres de cette affaire. "Nous voulons savoir pourquoi un individu a tout quitté en France pour venir rejoindre une adolescente. Il y a eu plusieurs échanges qui doivent être analysés", explique ainsi Martin Carrier. "Certaines vérifications doivent être faites en France. D'où cet homme est originaire ? A-t-il des antécédents ?" L'enquête devra aussi permettre de déterminer si Claude P. a leurré l'adolescente en se faisant passer pour quelqu'un d'autre ou non.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/