1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Ouverture du procès d'un cyber-terroriste à Paris
1 min de lecture

Ouverture du procès d'un cyber-terroriste à Paris

REPLAY - Arrêté en juillet 2012, un Tunisien comparaît devant la justice pour avoir géré depuis Toulon un site internet jihadiste dédié au financement et au recrutement d'Al-Qaïda.

L'homme gérait tout depuis Toulon grâce à son ordianteur
L'homme gérait tout depuis Toulon grâce à son ordianteur
Crédit : istock
Ouverture du procès d'un cyber-terroriste à Paris
01:39
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

Depuis Toulon, Nabil Amdouni était devenu un point essentiel sur l'échiquier mondial du terrorisme. Créateur et administrateur du site Shomoukh Al-Islam, véritable plateforme du jihad mondial, il était en quelque sorte le messager numéro 1 de la nébuleuse Al-Qaïda.

En 2011, il répond à une demande de Ben Laden en personne et lui fait parvenir des plans et des photos de plusieurs ports maritimes français. Il relaie aussi plusieurs projets d'attentats en Espagne où un groupe souhaite empoisonner le réseau d'eau potable de plusieurs campings. Mais aussi en Arabie Saoudite ou au Maroc.

Il est aussi celui qui publiera sur les sites d'Al-Qaïda la revendication des enlèvements des deux Français Serge Lazarevic et Philippe Verdon, en 2011 au Mali. Devenu un véritable expert en message crypté, il est alors une référence. Les yeux et les oreilles des états-majors terroristes. On le consulte même pour unifier les différentes factions d'Al-Qaïda dans le monde, et il sera l'un des premiers à entrer en contact avec les frères qui combattent en Syrie, sous la bannière encore méconnue à l'époque de l'État islamique.

Tout ça derrière son écran d'ordinateur et sans avoir jamais rencontré physiquement un seul leader d'Al-Qaïda. Cyber-terroriste, pionnier du jihad numérique, il était venu en France en 2003 pour être maçon. Il risque aujourd'hui de passer de longues années encore derrière les murs d'une prison.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/