1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Octuple infanticide : Dominique Cottrez avoue ne jamais avoir eu de relation incestueuse avec son père
1 min de lecture

Octuple infanticide : Dominique Cottrez avoue ne jamais avoir eu de relation incestueuse avec son père

REPLAY / REPORTAGE - Dominique Cottrez est jugée pour octuple infanticide. L'ancienne aide-soignante a affirmé ne pas avoir été violée par son père, lundi 29 juin. Cela fait voler en éclats une pièce maîtresse de sa défense.

Dominique Cottrez est jugée pour le meurtre de ces huit enfants
Dominique Cottrez est jugée pour le meurtre de ces huit enfants
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Octuple infanticide : Dominique Cottrez avoue ne jamais avoir eu de relation incestueuse avec son père
00:01:21
Franck Antson & La rédaction numérique de RTL

Dominique Cottrez se libère de son mensonge. Elle avoue ne jamais avoir été violée par son père. Cette quinquagénaire est jugée depuis la semaine dernière pour octuple infanticide. Jusqu'ici, elle accusait d'inceste son paternel décédé pour justifier les assassinats de ses bébés. Mais ce lundi 29 juin face aux questions de son propre avocat, Dominique Cottrez a craqué devant les assises de Douai (Nord).

Toujours enveloppée dans un long gilet gris, elle venait de passer deux heures à évoquer cette relation incestueuse avec son père, Oscar. À la ferme, elle était sa préférée. À huit ans, elle aurait été victime d'un premier viol dans la grange. "C'est notre petit secret", aurait confié ce père qui a dérapé à nouveau. Des sanglots dans la voix, l'accusée revient sur ces rapports qui se sont poursuivis de manière consentie, même après son mariage. Mais l'avocat général est sceptique et la met face à ces contradictions.

"S'il a fait tout ce que vous nous dites, c'est un immense salopard", dit-il. "Ça reste quand même mon père", lâche l'aide-soignante. Puis, c'est au tour de son avocat de s'approcher. Il lui demande doucement de jurer sur la tête de ses deux filles, au premier rang. "Avez-vous été violé par votre père ?" ; "Non", répète l'accusée à deux reprises. Murmures d'étonnement dans la salle. Coup de théâtre. C'est tout un système de défense qui s'écroule. Cet inceste était avec sa phobie des médecins, l'une des seules explications de ses infanticides qui se sont répétés à huit reprises.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.