2 min de lecture Faits divers

Nord : qui est le violeur en série présumé arrêté près de Maubeuge ?

Depuis 30 ans, une vingtaine de viols restaient non élucidés dans le nord de la France. Un homme d'une cinquantaine d'années, interpellé lundi 26 février à Pont-sur-Sambre, a reconnu les faits.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Nord : qui est le violeur en série présumé arrêté près de Maubeuge ? Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date :
La page de l'émission
Olivier Boy
Olivier Boy et Claire Gaveau

La fin d'une affaire hors norme. Mari, père de famille, grand-père depuis peu... Il était connu de tous dans la petite ville de Pont-sur-Sambre (Nord). Il était même absolument insoupçonnable. C'est donc un véritable choc pour les habitants de ce village du nord de la France. "On ne s'attendait pas à un truc pareil, il rendait service, était sociable, n'avait jamais un geste déplacé", confie le maire de la commune.

Président du club de football, membre de l'association des VTT, passionné de pêche... Ce violeur en série avait pris part à la vie de la commune et s'occupait régulièrement des enfants. "J'ai du mal à accepter que ce soit lui. Ça me parait tellement gros. J'ai une très forte pensée pour son épouse et ses enfants", a poursuivi l'édile.

Surtout que ses proches n'ont pas tardé à découvrir l'ampleur des faits dont le suspect est aujourd'hui accusé. Mis en cause formellement par son ADN dans une trentaine de cas en France et en Belgique, le nombre d'affaires pourrait encore considérablement augmenter. Une quarantaine de viols ou d'agressions sexuelles, qui n'ont pas été résolus faute d'ADN, présentent un mode opératoire similaire. 

Le "violeur de la Sambre"

L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années aujourd'hui, attaquait ses victimes au petit matin sur le trajet qui le menait au travail, côté belge de la frontière. Et pendant trente ans, ce violeur en série est resté insaisissable

À lire aussi
Melba, une petite chienne de chasse, a été sauvée par les pompiers de Meurthe-et-Moselle, le samedi 25 janvier 2020. faits divers
Nancy : sauvetage miracle d'une chienne bloquée dans une canalisation

La première agression non résolue datait de 1988. Des dizaines d'autres affaires ont suivi. Les enquêteurs de la Police judiciaire de Lille avaient fini par donner un nom de code au dossier : le "violeur de la Sambre".

Le suspect a reconnu les faits

Ils avaient un ADN qui restait désespérément inconnu alors que les Belges avaient même tenté de diffuser un portrait robot en 2011... En vain.

Mais ce mystère judiciaire vieux de trente ans est en passe d'être résolu. C'est sa dernière agression, commise au début du mois de février en Belgique, qui a permis de confondre le suspect. Les policiers français parviennent alors à repérer sa voiture et à l'interpeller lundi 26 février. Placé en garde à vue, ce dernier a reconnu les faits et devrait être mis en examen ce mercredi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants