1 min de lecture Faits divers

Niort : une salariée handicapée accuse son supérieur de l'avoir "enfermée et retenue"

Son supérieur l'aurait enfermée 15 minutes dans un local du magasin, pour lui soutirer son carnet personnel, à l'intérieur duquel elle décrivait ses conditions de travail.

Une salariée handicapée du Conforama de Niort aurait été enfermée dans un local par un de ses supérieurs.
Une salariée handicapée du Conforama de Niort aurait été enfermée dans un local par un de ses supérieurs. Crédit : Capture d'écran / Google Maps
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Une salariée, handicapée, a été enfermée et retenue dans un local exigu afin de lui soustraire son carnet, son journal personnel". La CGT Conforama a dénoncé dans un communiqué relayé par La Nouvelle République la situation vécue par une des salariées, handicapée, du magasin. 

Les faits remontent au 25 février dernier. Son supérieur l'aurait emmenée dans une pièce, où il l'aurait retenue contre son gré. Ne pouvait pas fermer la porte à clé, il aurait utilisé une pile de ramettes de papier pour empêcher Nadine de sortir. "Il voulait que je lui donne mon carnet", raconte-t-elle. Mais l'employée âgée d'une quarantaine d'années refuse, et commence à prendre des photos de la scène avec son téléphone portable. Au bout d'une vingtaine de minutes, il la laisse sortir. Mais en état de stress et choquée, Nadine a du être évacuée par les sapeurs-pompiers après une crise d'épilepsie

Travaillant depuis 10 ans pour l'enseigne, l'employée a connu des problèmes de santé à l'origine de son handicap, qui lui a valu un aménagement de poste. C'est à partir de 2015 que la situation se serait dégradée, explique le quotidien régional, lorsqu'une nouvelle direction est arrivée et que Nadine est devenue militante syndicale. Elle a alors commencé à consigner dans un carnet toutes les situations difficiles auxquelles elle était confrontée dans son travail, et c'est ce journal personnel qu'aurait voulu récupérer son supérieur. 

La CGT appelle à manifester

Hospitalisée après l'incident, Nadine est allée déposer plainte le lendemain. S'estimant victime de discrimination au handicap et de discrimination syndicale, elle s'est entretenue avec le délégué du Défenseur des droits. de son côté, la CGT Conforama qui dénonce "une dégradation des conditions de travail de cette salariée portant atteinte à ses droits, à sa dignité, altérant sa santé physique et mentale ainsi que son maintien dans l'emploi", a décidé d'organiser une manifestation mercredi 15 mars à 9h30 devant le magasin de Niort. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Niort Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants