1 min de lecture Faits divers

Montpellier : un patron jugé pour harcèlement moral et agressions sexuelles sur ses employées

TÉMOIGNAGES - Huit employées d'une start-up à Montpellier ont porté plainte contre leur patron pour harcèlement moral et agressions sexuelles. Il comparaît ce mardi devant la justice.

Une femme sur cinq a déjà été victime de harcèlement sexuel au travail. (Photo d'illustration)
Une femme sur cinq a déjà été victime de harcèlement sexuel au travail. (Photo d'illustration) Crédit : AFP /ERIC CABANIS
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
et Aline Thibal

Un entrepreneur un peu trop entreprenant est jugé ce mardi 11 mars à Montpellier. Le patron d'une start-up, spécialisée dans la recherche médicale, comparaît pour harcèlement moral et agressions sexuelles.

Huit de ses anciennes salariées, sur les quinze que comptait la société, ont porté plainte contre lui.

Des "propos graveleux" et des gestes déplacés

"Il a d'abord eu des propos graveleux", racontent Bérénice, Anne-Sophie et Françoise, trois ingénieures et cadres. Leur patron se lâche presque quotidiennement.

"Il a commencé à me poser des questions sur ma vie privée et ma vie sexuelle", raconte la première. "Pourquoi tu es célibataire alors que tu es si jolie ? Tu as une poitrine superbe et je serais vraiment un idiot de ne pas en profiter", faisait remarquer le patron à la deuxième. "Il m'a envoyé un mail carrément porno, s'indigne la troisième, où il racontait des expériences sadomasochistes".

Tu as une poitrine superbe et je serais vraiment un idiot de ne pas en profiter

Une des victimes d'agression sexuelle
Partager la citation
À lire aussi
Ploërmel faits divers
Morbihan : les secours découvrent un squelette au pied de son lit

Lors d'entretiens individuels, il a tenté d'aller plus loin avec Adeline, une jeune comptable : "Il s'est penché vers moi, il m'a posé une main sur les seins, il a essayé de m'embrasser et m'a dit que je devais être un sacré bon coup, qu'il aimerait beaucoup coucher avec moi et m'a proposé de faire ça tout de suite. J'étais pétrifiée." Ces femmes ont attendu plusieurs mois avant d'aller enfin se confier à la médecine du travail.

Vendredi 7 mars, une enquête a dévoilé qu'une femme active sur cinq a déjà été victime de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle en France. 

>
Adeline raconte comment son patron a abusé d'elle sexuellement : "Il s'est penché vers moi, il m'a posé une main sur les seins". Crédit Média : Aline Thibal | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants