2 min de lecture Justice

Magnanville : un proche de Larossi Abballa mis en examen pour complicité d'assassinats terroristes

Mohamed Lamine Aberouz a été placé en détention provisoire ce lundi 11 décembre. Son ADN a été retrouvé sur l'ordinateur du couple de policiers tué dans son pavillon.

Des policiers délimitant un périmètre de sécurité à Magnanville, le 14 juin 2016
Des policiers délimitant un périmètre de sécurité à Magnanville, le 14 juin 2016 Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Nouvelle mise en examen dans l'affaire de Magnanville. Un proche de Larossi Abballa, le jihadiste qui a assassiné un policier et sa compagne à Magnanville (Yvelines) en juin 2016, a été mis en examen ce lundi 11 décembre, notamment pour complicité d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste.

Mohamed Lamine Aberouz, connu pour radicalisation, a été placé en détention provisoireSon ADN a été retrouvé sur l'ordinateur du couple, qui a été tué dans son pavillon. Cet "homme de 24 ans au profil radicalisé et dont l'empreinte génétique a été retrouvée sur l'ordinateur de la famille" avait déjà été placé en garde à vue en avril 2017, selon une des sources proches de l'enquête, qui confirmait une information du Parisien.

L'homme interpellé ce lundi matin aux Mureaux dans les Yvelines est le frère d'un autre proche de Larossi Abballa, déjà mis en examen dans cette enquête et soupçonné d'avoir pu apporter un soutien logistique au tueur du policier Jean-Baptiste Salvaing et de sa compagne Jessica Schneider.

À lire aussi
Brigitte Bardot dans la cour de l'Élysée en septembre 2017 racisme
Les Réunionnais "dégénérés" : la justice saisie après les propos de Brigitte Bardot

Mis en examen dans l'attentat avorté de Notre-Dame

Selon les informations du Monde, en septembre 2016, il avait déjà été mis en examen pour "non-dénonciation d'un crime terroriste", dans l'enquête sur le commando de femmes soupçonné d'avoir préparé un attentat à la voiture piégée près de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, trois mois après le double assassinat de Magnanville. Mohamed Lamine Aberouz est marié religieusement avec Sarah H., l’une des suspectes du commando. Il avait été libéré en janvier après plus de quatre mois de détention provisoire.

Des liens entre le double assassinat de Magnanville et cet attentat avorté à Paris ont en effet été découverts par les enquêteurs. Rachid Kassim, considéré comme l'un des propagandistes francophones les plus dangereux de Daesh, était en contact avec Abballa et le commando de femmes via la messagerie cryptée Telegram

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Terrorisme Assassinat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791368413
Magnanville : un proche de Larossi Abballa mis en examen pour complicité d'assassinats terroristes
Magnanville : un proche de Larossi Abballa mis en examen pour complicité d'assassinats terroristes
Mohamed Lamine Aberouz a été placé en détention provisoire ce lundi 11 décembre. Son ADN a été retrouvé sur l'ordinateur du couple de policiers tué dans son pavillon.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/magnanville-un-proche-de-larossi-abballa-mis-en-examen-pour-complicite-d-assassinats-terroristes-7791368413
2017-12-11 23:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ssILRJYnS9j8EgwzBOXnyA/330v220-2/online/image/2017/1211/7791368435_des-policiers-delimitant-un-perimetre-de-securite-a-magnanville-le-14-juin-2016.jpg