1 min de lecture Prostitution

Lille : deux jeunes proxénètes de 16 et 20 ans mis en examen pour prostitution de mineures

Deux jeunes de 16 et 20 ans ont été mis en examen pour avoir forcé à se prostituer neuf adolescentes âgées de 12 à 17 ans à Lille.

Deux jeunes proxénètes forçaient des mineures à se prostituer (image d'illustration).
Deux jeunes proxénètes forçaient des mineures à se prostituer (image d'illustration). Crédit : REMY GABALDA / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les deux suspects, des "copains de quartier", ont été interpellés mardi 25 novembre à leur domicile à Roubaix (Nord) par les policiers de la sûreté urbaine de Lille. l'enquête avait été ouverte suite à l'augmentation du nombre de prostituées mineures qui racolaient sur l'avenue du Peuple-Belge à Lille, où se trouve notamment le tribunal de grande instance.

Les deux jeunes gens interpellés, âgés de 16 et 20 ans, sont soupçonnés d'avoir forcé à se prostituer neuf adolescentes, dont une de 12 ans, trois de 14 ans et deux de 15 ans, au cours des derniers mois. "Ils savaient qu'en prostituant des mineures on gagne beaucoup d'argent", a expliqué cette source, soulignant qu'"il ne s'agit pas d'un proxénétisme de réseau".

Une méthode bien rodée pour forcer les jeunes filles

Les jeunes gens avaient mis au point une méthode bien rodée. Ils repéraient leur proie à un arrêt de bus, l'invitait à monter dans leur voiture puis lui offraient un verre et l'emmenaient faire la fête en Belgique. Une fois la jeune fille séduite, elle était forcée à faire le trottoir.

Les plus fragiles psychologiquement, issues d'un milieu défavorisé, victimes de violences familiales, en grande précarité ou hébergées en foyer, acceptaient. "Ils leur mettaient la pression, les frappaient, menaçaient de s'en prendre à leur famille et les maintenaient sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants", explique-t-on de même source.

À lire aussi
faits divers
Les infos de 18h - Ado tué en Essonne : le témoignage bouleversant d'un témoin

Les policiers de la sûreté urbaine de Lille ont réussi à identifier les deux proxénètes présumés grâce à un patient "travail de terrain" fait de filatures et de surveillances. "Ils mettent une telle pression aux filles qu'elles refusent de parler aux policiers", a-t-on souligné de même source. Les deux jeunes gens, mis en examen pour proxénétisme aggravé, étaient présentés vendredi 28 novembre dans la soirée au juge de la détention et des liberté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prostitution Proxenetisme Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants