1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les alertes à la bombe contre des lycées français et étrangers revendiquées par un groupe sur Internet
1 min de lecture

Les alertes à la bombe contre des lycées français et étrangers revendiquées par un groupe sur Internet

Un collectif appelé Evacuation Squad affirme réaliser ces fausses menaces car ils trouvent cela "drôle".

Paris : les élèves des lycées Charlemagne et Henri IV avaient été évacués après une alerte à la bombe, le 26 janvier 2016
Paris : les élèves des lycées Charlemagne et Henri IV avaient été évacués après une alerte à la bombe, le 26 janvier 2016
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Un groupe d'activistes sur Internet semble être derrière les nombreuses alertes à la bombes qui ont touché plusieurs lycées français. En l'espace d'une semaine, les élèves des lycées parisiens Condorcet et Louis-le-Grand ont dû être évacués à trois reprises et des établissements scolaires à l'étranger ont également été victimes de ces fausses menaces, notamment en Australie, aux États-Unis, au Japon et au Royaume-Uni. Mais comme certains le présupposaient, ces menaces simultanées semblent ne pas être le fruit du hasard.

Selon les informations de Mashable, un collectif se faisant appeler Evacuator Squad a revendiqué ces alertes à la bombe. "Nous faisons ces menaces parce que c'est drôle pour nous. Nous ne nous préoccupons pas des conséquences", a fait savoir un porte-parole du groupe qui se présente sous le nom de Viktor Olyavich et promet de nouvelles fausses menaces. Pour déclencher l'intervention des forces de l'ordre, ces individus qui disent être basés en Iran et en Russie passent par un compte piraté d'une application de communication de type Skype ou Viber.


Le groupe, dont les comptes Twitter "@Ev4cuati0nSquad" et "@SwatTheW0rld" ont été suspendus, propose même aux internautes de provoquer des alertes à la bombe dans une école, une conférence ou un événement sportif majeur contre 5 à 50 dollars en monnaie virtuelle Bitcoin. Mais si l'on en croit les dires de ce membre d'Evacuator Squad, ces mauvais canulars ne sont pas prêts de s'arrêter car leur offre est pour l'instant "gratuite jusqu'en mars 2016". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire