1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Patriotisme alimentaire : faut-il aller plus loin ?
1 min de lecture

Patriotisme alimentaire : faut-il aller plus loin ?

REPLAY - Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine LSA, et Arnold Puech-D'Alissac, président de la FNSEA Normandie, ont commenté l'appel au patriotisme alimentaire de Manuel Valls. - Le débat de RTL Midi, du 23 octobre 2014.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Patriotisme alimentaire : faut-il aller plus loin ?
08:50
Vincent Parizot & Christelle Rebière

En visite lundi au Salon international de l'alimentation (Sial), Manuel Valls a lancé un appel au patriotisme alimentaire. Il exhorte notamment la grande distribution à mettre davantage en avant les produits français.


Selon Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine LSA, cette mesure est intéressante mais elle est compliquée à mettre en œuvre. Il estime que le pouvoir d'achat des Français ne pourrait pas encore suivre le rythme et "le Made in France en agroalimentaire est difficile à déterminer".

Les Français achètent du sel de Guérande, des pommes de terre de Noirmoutier ou des fraises de Plougastel. Ce sont des produits du terroir, qu'on ne peut pas considérer comme du Made in France.

Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine LSA

De son côté, Arnold Puech-D'Alissac, président de la FNSEA Normandie, estime que la grande distribution n'utilise pas assez la marque française.

Comme le pays est soumis à l'importation agroalimentaire suite à l'embargo russe, la grande distribution pourrait faire preuve d'un peu de patriotisme.

Arnold Puech-D'Alissac, président de la FNSEA Normandie
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/