1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'actualité sort de la bouche des enfants : le best-of du 23 janvier
1 min de lecture

L'actualité sort de la bouche des enfants : le best-of du 23 janvier

REPLAY - Les enfants se sont exprimés au micro de Lauriane Dervault sur : l’implantation réussie d'un cœur artificiel Carmat chez un second patient, la fin de vie qui a fait mercredi l'objet d'une concertation à l'Assemblée nationale, et l'étude de l'Insee sur l'évolution du temps consacré aux courses au supermarché.

Lauriane Dervault
Lauriane Dervault
L'actualité sort de la bouche des enfants : le best-of du 23 janvier
03:00

Cœur artificiel Carmat : le deuxième patient greffé de retour chez lui

Ça doit être bizarre d'avoir un faux cœur.

Je ne veux pas avoir un faux cœur parce qu'on ne peut ni faire du sport ni prendre un bain.

Un faux cœur peut provoquer un court-circuit dans le cœur d'un patient greffé.

Quand on est amoureux, notre cœur bat à 100km/h, mais là, le cœur artificiel ne pourra pas battre pour exprimer les émotions.

Saint-Nazaire : un homme jugé pour avoir laissé son ami ivre prendre le volant

L'homme jugé pour avoir laissé son ami ivre prendre le volant n'est pas tellement responsable puisqu'il n'a pas eu le contrôle total sur son ami, qui a causé cet accident mortel.

Cependant, en laissant conduire son ami ivre, provoquant un accident mortel, est une faute.

Il ne mérite pas d'être puni car sa peine, c'est d'avoir perdu un ami.

La fin de vie est débattue à l'Assemblée

Si je me trouvais dans un état grave et qu'on me laissait le choix, je préférerais mourir que souffrir.

Le patient devrait pouvoir choisir par lui-même s'il veut mourir, car il connaît son corps mieux que quiconque.

Le plus dur pour la famille, c'est de voir un être cher s'en aller. Mais la plus belle preuve d'amour, c'est de penser à sa souffrance et de le laisser choisir entre vivre ou mourir.

Les courses au supermarché

Ma mère déteste faire les courses, car elle n'a jamais le temps de les faire.

Mon père se perd à chaque fois dans les magasins, on ne sait jamais où il est.

Avant, les hommes travaillaient et ce sont les femmes qui faisaient les courses. Mais maintenant, cela a changé.

Quand les hommes font les courses, ils cèdent facilement aux caprices des enfants.

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/