2 min de lecture Justice

Favoritisme à l'INA : condamné à un an de prison avec sursis, Mathieu Gallet fait appel

Condamné par le tribunal de Créteil dans une affaire de "favoritisme" présumé à l'Institut national de l'audiovisuel (INA), qu'il a dirigé de 2010 à 2014, le patron de Radio France a annoncé qu'il faisait appel par la voix de ses avocats.

Mathieu Gallet à Paris, en août 2015
Mathieu Gallet à Paris, en août 2015 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président de Radio France, Mathieu Gallet, ne démissionnera pas et va faire appel de sa condamnation à un an de prison avec sursis pour "favoritisme" lorsqu'il dirigeait l'Institut national de l'audiovisuel (INA), ont annoncé ses avocats lundi 15 janvier.

À la tête de l'INA entre 2010 et 2014, Mathieu Gallet était accusé d'avoir favorisé deux sociétés de conseil auxquelles l'établissement public a versé plus de 400.000 euros. Le tribunal correctionnel de Créteil lui a également infligé une amende de 20.000 euros.

Les juges ont été plus cléments que le parquet, qui réclamait 18 mois de prison avec sursis et 40.000 euros d'amende. Ses avocats ont toutefois annoncé qu'ils allaient faire "immédiatement appel".

À lire aussi
Le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé samedi 21 avril pour outrage Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : le journaliste Gaspard Glanz sera jugé le 18 octobre

"Évidemment, M. Gallet ne démissionnera pas de Radio France", ont ajouté les avocats, Christophe Ingrain et Rémi Lorrain. Le PDG de la Maison ronde avait déjà annoncé qu'il comptait aller au terme de son mandat, prévu en mai 2019, même en cas de condamnation.

"Une enquête à charge" pour la défense

"La décision du tribunal n'est pas une surprise", ont également réagi les avocats. Lors du procès mi-novembre, ils avaient dénoncé "une enquête à charge" et dessiné en creux l'hypothèse d'un règlement de comptes entre hauts fonctionnaires. L'instruction ne donne, selon eux, la parole "qu'aux soldats d'Agnès Saal", la successeure de Mathieu Gallet aux commandes de l'INA.

C'est par une polémique sur les frais exorbitants d'Agnès Saal que l'affaire avait démarré en 2015. Ce scandale avait forcé la dirigeante à démissionner et avait déclenché un signalement du ministère de la Culture sur la gestion passée de l'INA, qui a servi de base à l'enquête pour "favoritisme" visant Mathieu Gallet.

Le droit est passé.

Jérôme Karsenti, avocat de l'association Anticor
Partager la citation

La condamnation de celui-ci "est une vraie satisfaction : le droit est passé", a jugé Jérôme Karsenti, avocat de l'association Anticor, partie civile dans le dossier, à laquelle le tribunal a accordé 10.000 euros de dommages et intérêts.

La justice, qui avait déjà condamné Agnès Saal pour ses frais de taxis, "a rappelé que lorsqu'on est responsable d'un établissement public, géré avec des deniers publics, on se doit de le gérer avec rigueur et responsabilité", a commenté le conseil, tout en regrettant les choix faits pendant l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Médias INA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791838021
Favoritisme à l'INA : condamné à un an de prison avec sursis, Mathieu Gallet fait appel
Favoritisme à l'INA : condamné à un an de prison avec sursis, Mathieu Gallet fait appel
Condamné par le tribunal de Créteil dans une affaire de "favoritisme" présumé à l'Institut national de l'audiovisuel (INA), qu'il a dirigé de 2010 à 2014, le patron de Radio France a annoncé qu'il faisait appel par la voix de ses avocats.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/ina-mathieu-gallet-condamne-a-un-an-de-prison-avec-sursis-7791838021
2018-01-15 14:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dWm5dQzDYJgJTZxsZfhqBQ/330v220-2/online/image/2018/0115/7791839588_mathieu-gallet-a-paris-en-aout-2015.jpg