2 min de lecture Faits divers

Il tue son chaton en le jetant dans une machine à laver et écope de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel de Quimper a condamné à trois mois de prison avec sursis un homme qui, pris de colère, avait jeté son chat dans une machine à laver et actionné le bouton lavage à 40°.

Un homme est jugé à Quimper pour avoir tué son chat en le passant à la machine (Photo d'illustration)
Un homme est jugé à Quimper pour avoir tué son chat en le passant à la machine (Photo d'illustration) Crédit : AFP / MICHAL CIZEK
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il n'ira pas en prison, contrairement à l'auteur d'un lancer de chat, qui avait été condamné à un an de prison ferme. Cet homme-là a tué son chat en le jetant dans une machine à laver. Il a été condamné mercredi à trois mois de prison... avec sursis. Ce qui signifie qu'il n'effectuera sa peine que s'il commet un autre délit passible de prison. 

Le prévenu, absent à l'audience, a aussi été interdit de posséder un animal domestique pendant une durée de dix ans. Le ministère public avait requis quatre mois de prison avec sursis et réclamé l'interdiction de détenir un animal.

Il avait actionné un programme à 40 degrés

L'avocat du prévenu a indiqué que son client avait honte de son geste, ce qui expliquait son absence à l'audience. En février, le chaton de 18 mois qui jouait dans l'appartement de son maître à Briec, près de Quimper, avait renversé et cassé une statue de Bouddha.

À lire aussi
Cheval-Blanc, dans le Vaucluse faits divers
Vaucluse : un homme asperge sa compagne d'essence et tente de l'immoler

En colère, l'homme, un collectionneur, âgé d'une quarantaine d'années, avait jeté l'animal dans sa machine à laver et actionné un programme à 40 degrés. Le chaton n'avait pas survécu, et son propriétaire l'avait jeté dans un sac poubelle.

"Inquiétant pour les êtres humains"

"On assiste à une prise de conscience dans la société de ce qu'est l'animal. Les animaux ont des droits et la personnalité de quelqu'un qui est capable de faire ce genre de chose à un animal est aussi inquiétante pour les êtres humains", a déclaré Me Laetitia Debuyser, avocate de la partie civile.

Cinq parties civiles, dont La Fondation 30 millions d'amis, la SPA et le Fondation Brigitte Bardot, ont obtenu au total 1.300 euros de dommages et intérêts. Début février un homme a été condamné à Marseille à un an de prison ferme après la diffusion de vidéos sur internet le montrant jetant un chat en l'air à plusieurs reprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Chat Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771811156
Il tue son chaton en le jetant dans une machine à laver et écope de prison avec sursis
Il tue son chaton en le jetant dans une machine à laver et écope de prison avec sursis
Le tribunal correctionnel de Quimper a condamné à trois mois de prison avec sursis un homme qui, pris de colère, avait jeté son chat dans une machine à laver et actionné le bouton lavage à 40°.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/il-tue-son-chaton-en-le-jetant-dans-une-machine-a-laver-et-ecope-de-prison-avec-sursis-7771811156
2014-05-07 20:34:06
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Zoyfzr-1wZXzCAYda5XdxQ/330v220-2/online/image/2014/0507/7771802985_il-tue-son-chat-en-le-passant-a-la-machine-photo-d-illustration.jpg