1 min de lecture Toulouse

Haute-Garonne : elle revient momentanément à la vie après avoir été déclarée morte par le médecin

VU DANS LA PRESSE - Une femme de 90 ans ans retrouvée inerte et froide par sa famille à son domicile, près de Toulouse, pourrait avoir été atteinte de bradycardie.

L'hôpital Pierre Paul Ricquet à Purpan (Haute-Garonne), près de Toulouse. (illustration)
L'hôpital Pierre Paul Ricquet à Purpan (Haute-Garonne), près de Toulouse. (illustration) Crédit : ANCELOT FREDERIC/ SIPA/SIPA
Martin Planques
Martin Planques

Les faits peu communs se sont déroulés à Portet-sur-Garonne près de Toulouse (Haute-Garonne). Une nonagénaire déclarée morte par un médecin est momentanément revenue à la vie, raconte La Dépêche du Midi. Elle a finalement succombé dans la nuit.

C'est la famille de cette femme de 90 ans qui l'avait trouvée inerte et froide sur le carrelage de son domicile. Le médecin, après auscultation, avait conclu à son décès. Un certificat a été émis et la famille avait même placé un linceul sur le corps de la nonagénaire. Et c'est à ce moment qu'ils se sont rendus compte qu'elle s'était remise à respirer. Elle a été prise en charge à l’hôpital Purpan à Toulouse.

Le directeur du Samu 31, interrogé par France Bleu, a expliqué que la patiente pourrait avoir été victime de bradycardie. Il s'agit d'un important ralentissement du rythme cardiaque. Et sa température corporelle a dû descendre au contact du carrelage. Le fait que la famille ait placée un linceul sur elle aurait fait remonter la température de son corps ce qui aurait permis au cœur d’accélérer à nouveau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Toulouse Faits divers Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants