1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fusillade à Woippy : ce que l'on sait du tireur
2 min de lecture

Fusillade à Woippy : ce que l'on sait du tireur

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme en état d'ébriété a fait feu à Woippy, un quartier sensible de Metz. Il a tué une jeune femme et fait deux blessés grave. Le suspect était connu des services de police.

Un homme ivre a tiré sur des passants dans la nuit du 30 au 31 mai, près de Metz
Un homme ivre a tiré sur des passants dans la nuit du 30 au 31 mai, près de Metz
Crédit : STR / AFP
Marion Dubreuil & Claire Gaveau & AFP

Un homme en état d'ébriété a tué une jeune femme de 22 ans et fait deux blessés graves dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier sensible de Woippy à Metz. Le suspect, déjà condamné par le passé pour agression sexuelle, violence et port d'arme illégal aurait ouvert le feu sur les passants avant d'être interpellé par la police.

Le suspect aurait tiré à 15 reprises sur les passants

Tout a commencé vers 22 heures. Plusieurs fêtes sont organisées au pied des barres du quartier de Woippu et dans une cage d'escalier par des riverains. Après avoir participé à l'une de ces soirées fortement alcoolisée, le suspect aurait ouvert le feu en pleine rue. Une jeune femme de 22 ans est décédée après avoir pris plusieurs balles. Son frère âgé de 25 ans touché à la tête et un autre jeune homme blessé à l'abdomen sont toujours dans un état très grave. 

Le tireur a finalement été maîtrisé par une patrouille équipée de taser, au moment où il était en passe de s'en prendre à une nouvelle victime. "S'il avait eu le temps, il aurait sans doute ouvert le feu sur les policiers, son arme étant encore chargée et prête à tirer", selon le commissaire  de police à la Sécurité publique de Moselle, Olivier Saudreau. Au total, les enquêteurs ont retrouvé 15 douilles sur place et le suspect avait encore des munitions sur lui. 

Une rixe sur fond d'alcool serait à l'origine du drame

Une rixe, sur fond d'alcool, serait à l'origine de cette fusillade, selon le témoignage de différents témoins de la scène. "Au début quand le gars est venu, ça parlait de bière. On a tous entendu que ça parlait de bière. Ils sont allés un peu plus loin et c'est là où il donné des coups de feux", a déclaré un des riverains qui a témoigné auprès des enquêteurs. "Soit disant il habite ici mais je ne le connais même pas, c'est la première fois que je le voyais", a-t-il répondu. 

Un suspect déjà condamné pour violences et port d'arme illégal

À lire aussi

Le tireur présumé est un ouvrier du bâtiment sans emploi de 49 ans, originaire de Nouvelle-Calédonie. Il a déjà été condamné en 2005 à cinq ans de prison - dont une partie avec sursis - pour agression sexuelle, violences et port d'arme illégal,. Placé en garde à vue après un passage à l'hôpital, il devrait être déféré ce lundi devant un juge d'instruction en vue d'une mise en examen, probablement pour assassinat et tentative d'assassinat si l'enquête permet de retenir la préméditation du passage à l'acte. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/