1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fusillade à Trappes : "Ça devient grave les armes en banlieues", s'insurge un habitant
1 min de lecture

Fusillade à Trappes : "Ça devient grave les armes en banlieues", s'insurge un habitant

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Une fusillade a fait un mort seulement âgé de 14 ans à Trappes jeudi après-midi. Les habitants témoignent et n'en peuvent plus de subir la "guerre des squares".

Trappes (Yvelines) : un adolescent de 14 ans a été tué lors d'une fusillade jeudi après-midi
Trappes (Yvelines) : un adolescent de 14 ans a été tué lors d'une fusillade jeudi après-midi
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Fusillade à Trappes : "Ça devient grave les armes en banlieues", s'insurge un habitant
01:44
Raphaël Vantard & Cécile De Sèze

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver le ou les suspects auteurs d'une fusillade mortelle, jeudi après midi à Trappes dans les Yvelines. Un adolescent de 14 ans, Moussa, a succombé à ses blessures alors qu'un autre de 17 ans, a été blessé. 

A priori les deux victimes étaient inconnues des services de police, d'où l'indignation de leurs proches. Ils n'appartenaient à aucune bande et revenaient tout juste d'une prière à la mosquée lorsqu'ils ont été touchés. 

C'est tout le temps comme ça

Alain, habitant de Trappes

Depuis plusieurs semaines, les accrochages entre jeunes se multiplient dans les différents quartiers de Trappes. "Une guerre des squares", comme elle est appelée sur les réseaux sociaux, qui a fait déjà plusieurs victimes sur fond de rivalités de territoires. Le jeune homme a été abattu au pied d'un square. Un lieu qui comme d'autres à Trappes fait l'objet d'affrontements depuis plusieurs semaines. 

"C'est pas étonnant puisque la semaine dernière il y a déjà eu une fusillade. Ça fait un petit moment que je suis là, c'est tout le temps comme ça", assure Alain, qui habite le quartier depuis 25 ans. Mais pour Patrick, père de famille, "ça devient grave les armes en banlieues". "J'ai déjà entendu des coups de feu, on subit !", confie-t-il ulcéré.

Une marche blanche organisée lundi

À lire aussi

Depuis le drame, l'atmosphère est extrêmement tendue dans le quartier. Les policiers, mais aussi les parents, craignent des représailles et d'autres attaques dans les jours qui viennent.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'intérieur, s'est dit révolté par la mort de ce jeune homme et a assuré que tout serait mis en oeuvre pour traduire les auteurs en justice. Un rassemblement spontané en hommage à la victime devrait avoir lieu ce samedi à 14 heures à Trappes, alors qu'une marche blanche sera organisée lundi vers 18 heures.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/