2 min de lecture Attentats en France

Fusillade à "Charlie Hebdo" : le deuil national, une mesure rarissime

ÉCLAIRAGE - François Hollande a décrété une journée de deuil national jeudi après l'attentat contre "Charlie Hebdo". C'est seulement la cinquième fois que la mesure est décidée sous la Ve République.

La République rend un hommage appuyé lorsqu'elle met ses drapeaux en berne
La République rend un hommage appuyé lorsqu'elle met ses drapeaux en berne Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une mesure rarissime. François Hollande a annoncé mercredi soir que jeudi 8 janvier serait une journée de deuil national dans toute la France, après l'attentat qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo et coûté la vie à douze personnes, dont les dessinateurs Cabu, Charb, Wolinski, Honoré et Tignous et l'économiste Bernard Maris. 

La rédaction vous recommande

Que va-t-il se passer ?

Concrètement, les drapeaux seront mis en berne dès le milieu de la journée dans toute la France. Ils le resteront pendant trois jours, a déclaré le Président. Cette décision se traduira également par une mobilisation à midi dans les administrations publiques où un moment de recueillement sera observé. En revanche, il n'est pas prévu, pour l'instant, que les administrations soient fermées.

La ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a quant à elle demandé aux chefs d'établissement de faire respecter une minute de silence à la mémoire des victimes par les enseignants et les élèves.

À lire aussi
La devanture du Bataclan où 89 personnes ont été tuées lors de la prise d'otages le 13 novembre 2015 Attentats à Paris
Attentats du 13 novembre : "Il est primordial d’aider les survivants", selon Alba Ventura

Le chef de l'État réunira également le Parlement. Les présidents des deux assemblées ainsi que les forces représentées se rassembleront au Palais Bourbon jeudi. "Pour montrer notre commune détermination", a martelé le Président.

Quels sont les précédents ?

C'est la cinquième fois seulement que cette mesure est décrétée sous la Ve République, fondée en 1958. La dernière fois que le pays a pris une telle initiative, c'était le 14 septembre 2001, pour rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre. 

Ce jour-là, toute activité avait été suspendue à midi. Les drapeaux avaient été mis en berne, les églises avaient sonné le glas, les métros avaient marqué l'arrêt et les programmes de télévision avaient été interrompus.

Le plus ancien deuil national date de 1930. Il faisait suite aux inondations meurtrières dans le sud de l'Hexagone. La France fut également en deuil national pour la mort du général de Gaulle en 1970, celle de Georges Pompidou en cours de mandat en 1974 et celle de François Mitterrand en 1996.

Quelle différence avec le deuil de la nation ou la mise en berne des drapeaux ?

Le deuil national est défini par un décret décidé en Conseil des ministres. La décision doit ensuite être publiée au Journal officiel. Mais ses modalités d'application ne sont pas clairement codifiées.

La mise en berne des drapeaux est une mesure plus souvent décidée, même si elle n'est pas réellement plus codifiée. François Hollande l'avait notamment décidé à la fin du mois de juillet en hommage aux victimes du crash au Mali de l'avion de la compagnie Air Algérie qui avait coûté la vie à 54 victimes françaises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Faits divers Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776134525
Fusillade à "Charlie Hebdo" : le deuil national, une mesure rarissime
Fusillade à "Charlie Hebdo" : le deuil national, une mesure rarissime
ÉCLAIRAGE - François Hollande a décrété une journée de deuil national jeudi après l'attentat contre "Charlie Hebdo". C'est seulement la cinquième fois que la mesure est décidée sous la Ve République.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/fusillade-a-charlie-hebdo-le-deuil-national-une-mesure-rarissime-7776134525
2015-01-08 00:39:55
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4d27iGbay9lpuLGnIvK5GQ/330v220-2/online/image/2014/0727/7773448174_la-republique-rend-un-hommage-appuye-lorsqu-elle-met-ses-drapeaux-en-berne.jpg