1 min de lecture Faits divers

Forcée à avorter contre son gré : trois suspects écroués

Une femme enceinte, âgée de 31 ans, a été emmené par sa belle-famille pour avorter en Espagne. Trois personnes ont été arrêtées.

Une paire de menottes dans une commissariat de police d'Arras, le 20 novembre 2013
Une paire de menottes dans une commissariat de police d'Arras, le 20 novembre 2013 Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Deux hommes et une femme ont été mis en examen et écroués pour avoir enlevé une femme enceinte de cinq mois et demi pour la faire avorter contre son gré à Barcelone. Le compagnon de la femme enceinte, âgée de 31 ans, ainsi que le frère et la soeur de celui-ci, ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration et placés en détention provisoire jeudi soir.

L'histoire avait commencé mardi peu avant minuit lorsque les pompiers de Grenoble ont été alertés par une femme indiquant que sa fille venait d'être enlevée par des membres de sa belle-famille et que ceux-ci la conduisaient dans une clinique à Barcelone pour la forcer à avorter.

Une IVG contre son gré

Un message a été diffusé aux forces de l'ordre et en particulier à la direction de la police aux frontières de Perpignan qui a immédiatement verrouillé tous les accès à la frontière. Deux voitures ont été arrêtées mercredi matin à 1H45 au Boulou, à la barrière de péage de l'autoroute A9 près de la frontière.

A bord de l'une, la jeune femme et son compagnon. Dans l'autre, le frère et la soeur de cet homme. Placés en garde à vue à Grenoble, les trois suspects ont été présentés à un juge d'instruction jeudi soir, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "enlèvement et séquestration".

À lire aussi
Ron Ely et son épouse Valerie Lundeen Ely. faits divers
États-Unis : la femme de l'acteur Ron Ely, qui a joué "Tarzan", poignardée à mort par son fils

Ils "n'ont pas reconnu les faits mais la jeune femme dit qu'ils voulaient la forcer à procéder à une IVG", avait indiqué le parquet jeudi. Deux des trois suspects avaient déjà fait l'objet de condamnations, pour des faits non précisés. C'est la belle-famille de la jeune femme qui s'opposait à sa grossesse pour une raison qu'on ignore. Son compagnon se serait plié aux arguments de sa famille et aurait demandé à la jeune femme d'avorter de manière de plus en plus insistante, jusqu'à la tentative d'enlèvement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers France Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants