2 min de lecture Faits divers

Enquête ouverte après la diffusion de "l'insoutenable" vidéo d'un viol d'une jeune fille sur Facebook et Snapchat

REPLAY - Une enquête a été ouverte après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant une jeune femme violée par deux hommes.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Enquête ouverte après la diffusion de "l'insoutenable" vidéo d'un viol d'une jeune fille sur Facebook et Snapchat Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date : La page de l'émission
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et AFP

Une vidéo "insoutenable" pour les internautes qui l'ont visionnée. Dimanche 3 janvier dans la soirée, une enquête a été ouverte à Évry après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant le viol d'une jeune femme par deux hommes. Une vidéo qui aurait d'abord été diffusée sur Snapchat, sous la forme d'une "story", puis sur Facebook, selon France Info. Les deux suspects ont été placés en garde à vue, et une enquête pour déterminer les circonstances de l'événement est en cours. 

Selon des informations révélées par M6, la jeune femme qui apparaît dans cette vidéo parlerait d'un "acte sexuel consenti" et ne souhaiterait pas porter plainte. Selon la même source, l'une des deux personnes placées en garde à vue serait son petit ami.

Ce montage de 5 minutes, probablement tourné et effectué avec un smartphone, montre des jeunes qui partent en scooter avec une fille dans une maison. "Ils la font boire, ils la droguent et ils la violent", a affirmé une source judiciaire. Selon cette même source, le commissariat d'Évry a reçu un signalement d'une personne qui a vu la vidéo sur les réseaux sociaux et l'a trouvée "inacceptable".

"À vos marques, prêt, partez"

Dans la vidéo, on voit deux hommes en survêtement, dont on n'aperçoit jamais le visage, boire du whisky et fumer des joints avec leur victime présumée, apathique, qui paraît droguée ou alcoolisée. La vidéo est agrémentée de commentaires écrits dégradants sur leur victime. “À vos marques, prêt, partez”, crie l’un d’eux. La jeune fille s’effondre sur la table, complètement inanimée. La suite est difficilement soutenable : la jeune fille est traînée par terre, complètement inanimée. Le viol est filmé de près et mis en scène. Selon une source judiciaire relayée par le journal 20 Minutes, la jeune femme aurait été "violée avec une bouteille de whisky".

À lire aussi
Élodie Kulik, a été violée puis tuée en janvier 2002 justice
Affaire Élodie Kulik : 30 ans requis contre Willy Bardon, seul suspect encore vivant

Les deux hommes habiteraient à Grigny, dans l'Essonne, mais selon le journal L'Indépendant, les faits ne se seraient pas déroulés à Grigny mais à Perpignan, et les suspects auraient été interpellés par la police dans l'appartement de l'un d'entre eux.

La victime, âgée de 18 ans, a été découverte dans l'appartement lors de l'arrestation, en état de choc, relate L'Indépendant. Elle a aussitôt été transportée au centre hospitalier de Perpignan. Les deux hommes d'une vingtaine d'années ont été placés en garde à vue pour "viol aggravé". Sur Twitter, plusieurs internautes ont fait part de leur indignation face à cette vidéo :

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Perpignan Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants