1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Dépôt de munitions volé à Miramas : une enquête ouverte pour vol avec effraction "commis en bande organisée"
1 min de lecture

Dépôt de munitions volé à Miramas : une enquête ouverte pour vol avec effraction "commis en bande organisée"

176 détonateurs ont été volés du dépôt de munitions à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône.

À Miramas, 150 détonateurs ont été volés dans le quatrième régiment (image d'illustration)
À Miramas, 150 détonateurs ont été volés dans le quatrième régiment (image d'illustration)
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le parquet de Marseille a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "vol avec effraction commis en bande organisée et introduction frauduleuse dans une enceinte militaire" après le vol d'un important stock de munitions sur un site militaire de Miramas. 

Au sein du dépôt de munitions de l'État major des armées à Miramas, des militaires ont découvert, lundi 6 juillet dans l'après-midi, deux grillages de protection du site méthodiquement découpés. La piste d'un vol étant très rapidement évoquée, un inventaire a été fait en urgence. 
Au total, 176 détonateurs (électroniques et pyrotechniques) ont été volés, ainsi que dix pains de plastic de 250 grammes chacun, 66 bouchons-allumeurs de grenades et 40 "corps de grenades", qui correspondent à la partie explosive de la grenade. Selon le parquet, une enquête pour vol avec effraction "commis en bande  organisée".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/