1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Crash de l'A320 : le copilote était en arrêt maladie le jour du drame
1 min de lecture

Crash de l'A320 : le copilote était en arrêt maladie le jour du drame

REPLAY INTÉGRAL – Le copilote de l'A320 de Germanwings, Andreas Lubitz, a souffert d'une grave dépression il y a six ans et était en arrêt maladie le jour du crash...

Bernard Poirette
Bernard Poirette
Crash de l'A320 : le copilote était en arrêt maladie le jour du drame
00:25:59

On refait le monde avec :
- Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro,
- Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de Marianne,
- Philippe Bailly, conseiller en communication.

Le copilote de l'A320 était en arrêt maladie le jour du crash

Selon le parquet de Düsseldorf (Allemagne), le copilote de l'A320 de Germanwings, Andreas Lubitz, a caché qu’il faisait l’objet d’un arrêt maladie le jour de la catastrophe aérienne. Les enquêteurs ont en effet trouvé des formulaires médicaux d’arrêts maladie qui étaient “détaillés et déchirés”, chez lui. Ils étaient notamment valables pour le 24 mars, le jour où l'Allemand de 28 ans est soupçonné par la justice française d’avoir volontairement précipité l’avion sur la montagne, près de Barcelonnette.

Une telle situation est-elle évitable ?

Philippe Bailly estime que la "faille existe par nature" et que ce genre d'accident n'est malheureusement pas toujours évitable. Alors que de nombreuses personnes remettent en cause la porte blindée de l'A320 dans le crash, il rappelle en effet que ce mécanisme a été instauré à l'issue du 11 septembre 2001, pour empêcher que des terroristes n’accèdent au cockpit.

La mécanique sans faille n'existe pas.

Philippe Bailly, conseiller en communication
À écouter aussi

Yves Thréard n'est pas du même avis. Selon lui, dans un métier aussi spécifique que celui d'un pilote de ligne, le contrôle du dossier médical devrait être beaucoup plus sévère. L'accès à ce genre de travail devrait par ailleurs être interdit aux personnes malades, ajoute-t-il.

Il faudrait que le contrôle psychologique et psychiatrique des pilotes de ligne soit beaucoup plus sévère.

Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro
RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.