1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Corse : cinq interpellations parmi les nationalistes
1 min de lecture

Corse : cinq interpellations parmi les nationalistes

Cinq interpellations ont eu lieu en Corse dans le cadre d'une enquête sur des incidents qui avaient émaillé une manifestation nationaliste.

Une paire de menottes dans un commissariat de police d'Arras, le 20 novembre 2013
Une paire de menottes dans un commissariat de police d'Arras, le 20 novembre 2013
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
La rédaction numérique de RTL & AFP

Cinq personnes ont été interpellées mardi 16 décembre en Corse dans la mouvance nationaliste dans le cadre d'une enquête sur des incidents qui avaient émaillé une manifestation.

Trois interpellations ont eu lieu en Haute-Corse et deux autres en Corse-du-Sud. Les incidents avaient eu lieu à la fin d'une manifestation qui avait réuni un millier de personnes, le 29 janvier à Corte (Haute-Corse), à l'appel d'une organisation de jeunesse nationaliste.

Dix-sept CRS et deux gendarmes mobiles avaient été blessés, selon la préfecture de Haute-Corse, lors d'incidents qui avaient éclaté à la fin d'une manifestation à Corte le 29 janvier. Un millier de personnes avaient défilé dans la capitale historique et universitaire de l'île à l'appel de l'organisation Ghjuventu indipendentista (Jeunesse indépendantiste). Les incidents avec les forces de sécurité avaient éclaté après l'appel à la dispersion par les organisateurs.

19 blessés parmi les forces de l'ordre

Plusieurs dizaines de jeunes avaient affronté un important dispositif de sécurité au centre-ville près de la sous-préfecture et de l'hôtel de ville. "Une quarantaine d'individus s'est attaquée aux forces de l'ordre chargées de protéger la sous-préfecture. Durant près de trois heures, CRS et gendarmes ont été la cible de tirs multiples (pierres, engins pyrotechniques, cocktails Molotov, tirs d'armes à feu)", avait indiqué la préfecture.

À lire aussi

"Au cours de ces affrontements, 17 CRS et 2 gendarmes ont été blessés", avait-elle ajouté, sans préciser la nature des blessures infligées aux membres des forces de sécurité. Les manifestants réclamaient notamment la co-officialité de la langue corse et la mise en oeuvre de réformes institutionnelles votées par l'Assemblée de Corse.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/