1 min de lecture Déraillement du train Paris-Limoges

Brétigny : "Que justice soit faite", réclame la mère d'une victime

DOCUMENT RTL - Graziella se dit "horrifiée" par les conclusions du rapport qui souligne le manque d'entretien des voies.

Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013.
Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013. Crédit : AFP
Cindy Hubert Journaliste RTL

Le rapport mené par un expert indépendant à propos du déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge en juillet 2013 va faire grand bruit. Celui-ci confirme d'abord la responsabilité de l'éclisse dans l'origine du drame et souligne ensuite un manque d'entretien flagrant sur les voies ferroviaires. Sur les 154 boulons contrôlés, plus d'un tiers étaient desserrés, cassés ou absents de leur logement.

"Je suis révoltée  (...) Il n'y a pas de mot, on est dans l'inacceptable. ça n'a pas lieu d'être et ça ne doit pas recommencer (...) C'est l'horreur", s'indigne Graziella, qui a perdu son fils, Vincent, fauché sur le quai au moment de l'accident.

La mère de Vincent réclame "que justice soit faite" et veut "la garantie que la SNCF prendra ses responsabilités et qu'il n'y aura plus aucun risque sur les voies"Le déraillement du train Paris-Limoges avait fait six morts.

>
Brétigny : "Que justice soit faite", réclame une mère qui a perdu son fils dans l'accident Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déraillement du train Paris-Limoges Transports SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants