1 min de lecture Brest

Brest : un tram attaqué au cocktail molotov

Le trafic des bus et tramway était à l'arrêt, ce dimanche après-midi à Brest, à la suite de jets de cocktail molotov contre une rame.

Un policier assurant la sécurité lors d'un déplacement de Manuel Valls à Saint-Denis, le 2 juin 2014 (image d'illustration)
Un policier assurant la sécurité lors d'un déplacement de Manuel Valls à Saint-Denis, le 2 juin 2014 (image d'illustration) Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des pierres et des cocktails molotov ont été balancés contre une rame de tramway ce dimanche 20 juillet, peu après minuit. Le tram était à l'arrêt à Pontanezen, un quartier sensible de Brest. Le trafic des bus et les trams de l'agglomération a été interrompu durant toute la journée de dimanche. 

Le seul passager qui se trouvait dans la rame prise pour cible n'a pas été touché. La quinzaine d'assaillants, cagoulés, a également jeté des obstacles sur la voie pour empêcher le train de redémarrer

un homme arrêté puis relâché

La conductrice a tout de même pu conduire la rame jusqu'au terminus. "Il n'y a pas eu de blessés, mais la conductrice est très choquée", a précisé l'opérateur des transports brestois.

Le trafic des bus et des trams a été interrompu durant toute la journée de dimanche. La direction de Bibus, qui gère le réseau local des transports en commun, en a décidé ainsi après une concertation avec le personnel.

À lire aussi
Morbihan
Morbihan : un homme en cavale arrêté, condamné pour le viol de 17 jeunes mannequins

Les forces de l'ordre ont interpellé un jeune homme, relâché quelques heures plus tard. Une enquête a été ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brest Transports Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants